Urbanbike

Recherche | mode avancée

Aménager ou encombrer…?!!

Représentation sociale ou espace à soi…

dans dans mon bocal | groummphh
par Jean-Christophe Courte

image

En parcourant sites, revues, livres ou émissions dédiés à l'architecture intérieure, je m'étonne du peu de place fait à l'individu en ces lieux savamment relookés…!!
Entre la tendance Feng Shui (ou autre…) qui va empêcher tout déplacement de l'abomifreux pouf coincé en plein milieu du salon ; la décoration tendance du mois pour bobo à l'imagination inversement proportionnelle à son pouvoir d'achat ; la cuisine conçue comme un labo pour des gens qui, de toute évidence, ne savent pas même cuire un œuf, on se sent très mal, étriqué, coincé… Pire, certains décos arrivent à encombrer des espaces pourtant sympas en les parsemant d'objets acquis à prix d'or chez des receleurs de rebuts industriels tamponnés galeries d'art…

Mais ce qui me surprend plus encore, c'est la taille dédiée à des petits (ou grands…!) coins moins généreux que des placards à balais comme de l'absence total de réflexion à la salissure et l'entretien de ces compositions ébouriffantes… La vasque new look collée au miroir qui ne propose pas d'endroit pour poser un savon ou une brosse à dents (!!), la robinetterie visible à l'ancienne où l'on est certain de se cramer un bras sur la conduite d'eau chaude, le carrelage à l'éclatante couleur verdasse qui vous transforme en cadavre pas très frais malgré des spots généreux… En parlant de petits coins, le fait de les retrouver parfois au niveau de l'entrée dans certaines réhabilitations démontre le manque de sens pratique comme de nez de certains aménageurs — …ne me dites pas qu'une simple VMC de course suffit…!

Hormis aimer séjourner dans un décor digne d'une maison témoin ou d’avoir une armée de domestiques pour l'entretenir du soir au matin, il me semble difficile de vivre dans une telle ambiance qui tient plus du musée que d'un véritable habitat…!

Mais que ne ferait-on pour son image…! Prouver que l'on est capable d’acquérir les mêmes merbles tellement modes, afficher un intérieur avec tous les signes indispensables, aux prix sonnants et trébuchants qui posent sa petite personne auprès de ses pairs incultes…!
Bref, si vous ne faites pas partie de ces happys fews capables de dépenser un saladier d'euros pour encombrer votre espace à vivre d'objets inutiles et encombrants, si vous pensez être capable d'aménager votre volume sans faire appel à un coach auto-proclamé, rassurez-vous, tout va bien…
Suivez votre instinct même si vous faites des erreurs. Soyez vous-même dans votre environnement plutôt que de sombrer dans la banalité d'une déco insipide. Assumez votre mauvais goût aux yeux des autres mais restez vous-même. Et pensez un peu plus au plaisir du corps, à la cuisine, à des plans calmes dans dans votre intérieur… Un mur blanc n'a pas besoin d'être impérativement recouvert…!

Bref, il existe encore des architectes d'intérieur qui savent ce que vivre son logement veut dire…! Que lorsque l'on va aux WC, certaines odeurs ne s'évacuent pas instantanément…! Qu'une cuisine n'est pas un endroit où l'on pose un tapis pour faire joli… Que la moquette reste un élevage d'acariens…
Revenez à un peu de bon sens…!

le 03/10/2006 à 10:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |