Urbanbike

Recherche | mode avancée

Utilisez astucieusement CriticMarkup dans Drafts sous iOS

Ou, plus exactement, comment rendre le balisage CriticMarkup bien plus agréable !

dans dans mon bocal | écrire | grospod | usages
par Jean-Christophe Courte

Je ne vais pas vous raconter d’histoires : je ne suis pas un fan de CriticMarkup que je trouve assez lourd à employer1, lui préférant mille fois la simplicité de MarkdownXL, fruit de la réflexion des développeurs de Ulysses …mais malheureusement réservé à cette application.

Ce n’est pas la première ni la dernière fois qu’un standard s’impose sur des bases discutables et ça ne sert à rien de faire de la résistance dès lors qu’il se diffuse2.

Je l’ai rencontré la première fois via MultiMarkdown Composer 4 sous macOS et j’ai trouvé ça assez biiiiiip à mettre en œuvre.

Retrouver CriticMarkup dans la dernière mouture de Drafts 5 m’a donné l’envie de bricoler3 quelques actions à placer dans ma barre additionnelle et, à tout le moins, rendre le balisage de ces options de correction moins fastidieux. C’était l’idée et je me promettais mollement de le faire un de ces quatre.

Sauf qu’il y a eu plus rapide4 que moi et, surtout, nettement plus pro !

Bref, en une unique action, Tim Nahumck (@nahumck) a résolu élégamment le balisage de CriticMarkup dans Drafts 5: Capture ‣‣ Act. Enfin des outils pour se lancer sans peine dans la phase de correction d’un texte !

En résumé, avec ce script, nous voici tous égaux pour user et abuser de ces balises sans craindre de nous planter et, important de le noter, avec la coloration syntaxique idoine.

reduc-450

  • Car le plus chi… pénible dans CriticMarkup sont les balises dédiées (…ceci expliquant mon peu d’enthousiasme alors que celles de MarkdownXL dans Ulysses sont d’une simplicité biblique, certes avec moins de sophistication mais, à l’usage, naturelles comme celles de Markdown…)

Mais il marquait une seconde étape : une fois le texte relu, amendé, comment générer un fichier comprenant toutes les corrections ?

J’ai posé la question à Tim via Twitter qui, après une petite démo — “Something like this?… “ —, il a répondu avec une seconde action, Accept Critic Markup | Drafts Action Directory.

reduc-450

  • Pas la peine de vous faire un dessin, ça marche…!

Paf ! Plus aucun prétexte pour se dispenser d’utiliser CriticMarkup !

Pire, c’est devenu un jeu d’enfant de baliser et de se servir de ce dispositif.

Le texte d’origine, celui qui est amendé est conservé dans Drafts, le script se contentant de prendre en compte les instruction du balisage puis de créer un nouveau fichier débarrassé de ces balises spécifiques en suivant scrupuleusement vos corrections.

Alors, oui, on pourrait aller encore plus loin, avoir un dispositif de prévisualisation qui simulerait le résultat avant de nous permettre de valider (…ou de réfuter en arrière) chaque modification.

Mais, sérieusement, déjà avec ces deux actions complémentaires nous avons les briques élémentaires pour s’essayer à l’usage de CriticMarkup.

À force de sophistiquer (sic…!) les choses (sic !), on en arrive à oublier l’essentiel : ici, le but est de nous permettre de peser nos mots, nos expressions, corriger, amender puis une fois validé, d’avancer. Bon, une preview ne serait pas de trop mais, en attendant (ou pas !), ça fonctionne d’enfer !

Très chouette manière de faire la promotion d’un balisage pas très sexy et de contribuer ainsi à son rayonnement.

À tester si vous êtes un fou de Drafts !!

Un grand merci à Tim et au groupe de développeurs enthousiastes qui sévit autour de Drafts et contribue, via des discussions enflammées et hyper techniques, à faire évoluer cet outil…!

Pour mémoire, il y a un très, très beau script disponible pour l’alter ego de Drafts sous iOS, c’est-à-dire Editorial, Critic Review . Avec possibilité de valider individuellement chaque option. Ce n’est pas le seul.


  1. lire urbanbike | Coloration syntaxique, Markdown XL et CriticMarkup et urbanbike | Coloration syntaxique et écriture 

  2. Il est vrai que sa progression assez lente, de mon point de vue, s’explique par la complexité de son balisage (oui, j’insiste un peu sur ce point qui me chiffonne…!). 

  3. Pas de gros mots ! Bricoler quelques actions en empruntant celles existantes en les adaptant misérablement ! Je n’ai aucun talent pour le scripting ! 

  4. Drafts 5.5 – The Markdown Update – nahumck.me 

le 15/12/2018 à 10:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |