Urbanbike

Recherche | mode avancée

Personnaliser sous iOS le fameux …Ne pas déranger

Pas utile qu’au volant !

dans groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

À force d’être tout le temps avec nos portables, certains oublient que nous ne sommes pas à leur disposition.

J’apprécie énormément cette option ne pas déranger quand je suis en voiture, cela m’évite d’être importuné par des coups de fil ou des messages.

J’ai opté pour son lancement automatique si bien que cela fonctionne en voiture mais aussi quand je prends le bus, le train ou mon vélo…!

Néanmoins, il y a également des moments où l’on aime être tranquille. Et là, ça se passe souvent devant l’écran quand je bosse.

Pas la peine de ma balancer un mais, JC, tu es désormais un vieux retraité… car j’ai conservé certaines activités comme ce goût imbécile pour l’écriture !

Or, c’est essentiellement quand on est en cours, voire effectuer des courses urgentes, passer sous la roulette du dentiste, suivre une émission en streaming, se balader en ville1 pour glaner quelques clichés que l’on reçoit un coup de fil ou une série de messages…!!

Or cette option Ne pas déranger se paramètre, je suis loin d’être le premier2 à en causer.

Non seulement un appui long sur le bouton ad hoc permet d’afficher quelques options dont l’une qui utilise l’évènement en cours dans votre agenda…

reduc-450

Mais surtout vous pouvez rédiger une réponse automatique** qui calmera vos innombrables fans !

reduc-450

Bref, (re)prenons le contrôle de notre temps libre. Enfin, ce qu’il en reste.


  1. Ma tribu ne m’appelle pas, elle sait où je me trouve via l’app Mes amis, ce qui est souvent l’information la plus pratique vu chacun sait où je me trouve et dans quelle direction je me dirige ! 

  2. Je vous engage à suivre Audrey qui distille nombre d’excellents conseils…, ici les derniers qui sont 10 astuces pour économiser son forfait cellulaire 3G, 4G ou 5G sur iPhone et iPad – Formations Apple – Pays de Saint-Malo 

le 01/03/2019 à 18:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |