Urbanbike

Recherche | mode avancée

Nebo sur iPad autorise le mode sombre

Et ça change mes usages…!

dans écrire | grospod | outils | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Cela fait quelques années que j’emploie Stylus puis Nebo sur iPad1. Si l’application fait des miracles (…reconnaître mon écriture en est un !), elle avait, à mes yeux fatigués, un énorme défaut : celle de la page éblouissante2 !

Quelle que soit l’heure de la journée, j’étais face à un écran totalement blanc.

Or, le soir, voire la nuit, c’était carrément l’inconfort même en réduisant la luminosité au maximum.

reduc-450

  • Le choix de la couleur de l’écriture est laissée à la discrétion de l’utilisateur (j’ai opté pour la jaune en fonction de ce billet)

En nous offrant enfin un vrai mode sombre, je peux tracer mes lettres comme sur un tableau noir et conserver ce réglage 24 heures sur 24.

D’aucuns vont me rappeler l’existence de Griffonnage qui est une fonction disponible dans iOS et qui peut être employé dans n’importe quelle application, markdown ou non !

C’est juste. Mais Griffonnage ne me répond pas à mes besoins les plus simples. En premier lieu, ma calligraphie est immédiatement convertie.

C’est ballot mais j’apprécie d’écrire en conservant le dessin de mon écriture pour biffer, corriger, insérer du texte comme sur un carnet papier.

De plus, en cas d’incompréhension de ma graphie par l’application, je peux au moins trancher en me relisant et bien mieux interpréter que l’application ma propre graphie.

Cela m’évite de me retrouver avec un terme étrange soudainement au milieu d’un paragraphe de mon texte !

Enfin, désolé de le souligner, côté reconnaissance de mon écriture, Nebo réussit à chaque utilisation à mieux me comprendre : je suis rarement amené à réécrire un mot désuet.

À l’heure où nombre d’étudiants3 ne savent plus écrire à la main, à celle où les personnes de ma génération (des vieux !) ont du mal avec l’usage du clavier, voici une application malheureusement peu mise en avant même au sein des Apple stores.

Il n’y a pas de complot : Griffonnage est gratuit car livré avec iOS quand Nebo coûte quelques euros.

Or, au risque de me répéter, ce ne sont pas deux produits équivalents.

Prenez le temps de lire la fiche technique de Nebo, non pour vous en convaincre, mais pour découvrir tous les aspects que je ne vais pas évoquer ici.

En effet, seule l’écriture manuscrite m’intéresse, Nebo étant une page de brouillon infinie que je peux convertir au dernier moment en un fichier texte avant de l’exporter vers Drafts ou tout autre traitement de texte.

Bref, en cette fin septembre, un grand merci aux développeurs de Nebo d’avoir (enfin !) ajouté cette option. Même si je la trouve encore perfectible4, elle est la bienvenue !

Pour mémoire…

reduc-450

  • Si l’on peut convertir à tout moment son texte en caractères d’imprimerie, je préfère ne le faire qu’à la toute fin (j’ai du écrire un ou deux billets sur cette option)…

reduc-450

  • Plusieurs formats sont disponibles…

reduc-450

  • Dont… texte. La première ligne écrite sert de titre…

reduc-450

  • Et j’expédie ma prose vers l’app Drafts (qui propose un joli fond sombre — ah, c’est un thème que j’ai créé il y a une année, thème nommé… BelleÎle Dark, CQFD)

C’est tout !


  1. urbanbike | Pourquoi écrire à la main… ; urbanbike | Écrire avec Nebo en 2022 a du sens… ; urbanbike | Pourquoi se remettre à écrire à la main ? 

  2. même pas la zone occupée généralement par un clavier pour minimiser cet éblouissement ! 

  3. urbanbike | Etudiants et prise de notes 

  4. couleur de fond et couleur de la linéature réglables par l’usager, possible ? 

le 22/09/2022 à 16:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |