Urbanbike

Recherche | mode avancée

Le bibliothécaire de Larry Beinhart | Polar

Grand prix de littérature policière 2006

dans lire
par Jean-Christophe Courte

Bloqué par une sciatique dans mon lit, l'estomac attaqué par les médocs, la seule lecture que je m’autorise — question de poids — est celle de livres au format de poche. J'ai commencé Le bibliothécaire pensant rapidement sombrer sous l'action conjuguée du piroxicam et du thiocolchicoside… Que nenni…! J'ai sombré, certes, mais après 400 pages avant de reprendre le matin au réveil pour refermer définitivement ce polar à la 546ème et dernière page.

Tsssssss… Ah, là, là, ces romanciers, quelle imagination…! Il n'y a qu'eux pour penser que l'on puisse acheter les consciences par des investissements financiers, tenir certains élus par des dossiers soigneusement renseignés, que la police d'état puisse être au service des politiques en place… Cette histoire raconte une campagne électorale et tous les coups tordus pour maintenir au pouvoir un président bien utile à des tas de lobbies. C'est superbement écrit et toute ressemblance avec des événements passés ou à venir sont de pures et simples coïncidences, comme de bien entendu…

La trame est assez simple… Un homme très riche et très âgé fait appel à un bibliothécaire pour ranger et trier ses dossiers alors même que la campagne présidentielle américaine entre un président cherchant à se faire réélire et une candidate qui, elle, a été infirmière au Vietnam dans un hôpital de campagne, bat son plein. Ses puissants amis ne l'entendent pas de cette oreille car ils savent fort bien que cette opération peut trop souvent ranimer des vieilles histoires de corruption. Aussi, l'arrivée de ce bibliothécaire innocent les dérangent et ce sont eux qui, en cherchant à "l'effacer", etc.
À lire, véritablement palpitant.

J'ai pensé au livre sur Hoover, La malédiction d'Edgar de Marc Dugain que j'avais chroniqué ici-même. La raison d'état, surtout quand elle est persuadée de défendre le bien, peut commettre des actes incroyables et le livre de Larry Beinhart propose des scénarios, des pistes étonnantes… Bien évidemment, il sera assez facile au lecteur curieux de faire des rapprochements entre les silhouettes de certains personnages et des personnalités bien réels.

En résumé, si vous souhaitez dévorer un excellent polar…

À l'ère de l'information, celle-ci est devenue tellement pléthorique qu'il est maintenant extraordinairement difficile de la classer, de la percevoir clairement et de la hiérarchiser. Et puis survient un fait divers quelconque qui, pour des raisons mystérieuses, captive le monde entier, et la frénésie s'empare des médias. Comme dans les cas de Clinton et de Lewinsky, ou comme dans l'affaire O. J. Simpson. Alors, d'un bout à l'autre de la planète, tout le monde est au courant, dans le moindre détail. À côté de cela, il y a les Faits Fumeux, des choses importantes sur lesquelles les gens sont apparemment aussi incapables de se concentrer que sur les gouttelettes individuelles dont le brouillard est composé. On connaît ces Faits, mais sans les connaître.


Le bibliothécaire
Larry Beinhart
Traduit de l'américain par Patrice Carrer
Gallimard
9782070773275 | 24 €

Existe en poche depuis mai 2007 :
Le bibliothécaire
Larry Beinhart
folio policier n° 466
9782070342389 | 8,20 €

image

Pour info, regardez le traitement des couvertures des livres de Larry Beinhart aux Usa. Vous pouvez même lire le début des deux premiers chapitres en ligne sur Amazon.

image

le 23/06/2007 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |