Urbanbike

Recherche | mode avancée

“Du texte au livre” d’Hubert Nyssen, épuisé ?

À propos des sommaires de livres en ligne

dans
par Joël Seguin

Contrairement aux apparences, notre génération a la chance de pouvoir renforcer ce qui fait qu'un livre est un livre.

Du texte au livre, les avatars du sens : ce livre d'Hubert Nyssen, fondateur d'Actes Sud, pourrait à lui seul faire l'objet d'articles dans Livres Hebdo, de conférences ou de cours là où sont formés une partie des éditeurs français : Asfored, Villetaneuse ou ESCP.

Pourquoi ?
Car il découpe tous les éléments qui constituent le livre, de sa création au pilon. Une vie de livre en somme.
Et quand cette autopsie est relue avec les yeux d'internet, on devine par exemple combien le sommaire est utile comme point de passage pour trouver à lire via le Net. Or, la richesse des bases de données permet de fournir un moteur de recherche des sommaires, de créer simplement une page spéciale dans toute librairie en ligne où les sommaires de tous les livres d'une catégorie sont réunis.

Oui, la couverture doit toujours faire vendre comme disait mon ancien Chairman avec justesse ; oui, un auteur brillant ou connu a des chances de mieux s'en sortir sur la durée. Je sais aussi trouver des trésors de livres cachés derrière un titre à côté de la plaque, une couverture ratée, un éditeur mal choisi. Face à la profusion, je choisi mes livres grâce aux sommaires et quelques pages extraites. Je trouve même parfois une raison d'acheter un livre pour deux chapitres seulement.

La présentation des livres sur les librairies en ligne s'émancipe rapidement avec des visuels de livres en grand, des vidéos, des évènements, des ouvrages proposés en regard... il manque cette base de données brute où la colonne vertébrale de chaque livre est accessible instantanément et non en cliquant cinq fois afin de passer au livre suivant. Le cerveau est alors distrait par une nouvelle couverture, un nouveau nom d'auteur, un prix, une promotion etc.

La créativité et l'efficacité du site web constamment amélioré de Barnes and Noble en est un cas d'école.

À quand l'accès direct au livre des sommaires ? La perception du livre exposé sur un écran prend ses marques, en jouant logiquement sur une autre partition qu'une pile trônant sur une table de libraire.

A noter la série d'été du Figaro inaugurée ce lundi pour sept semaines : Les éditeurs fondateurs, portraits d'éditeurs dont la maison porte leurs noms. Première interview passionnante de Sabine Wespieser.

image

Pour mémoire sur Urbanbike :
Visite guidée d’un catalogue de livres | 2
Les stratégies internet des maisons d’édition | 2

le 30/06/2008 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Joël Seguin |