Urbanbike

Recherche | mode avancée

Urbanbike fait le clone… | 2

Simplement vivre à la maison

dans ailleurs | autisme
par Joël Seguin

Quand j'ai débarqué aux Etats-Unis avec ma carte verte il y a trois ans, j'ai réussi à mettre un pied chez Barne and Noble. Je venais du monde de l'édition et, tant qu'à faire, j'étais curieux de découvrir comment cela se passait chez eux.

Quatre mois plus tard, une petite annonce - merci Melissa, une rencontre, un intérêt personnel et je décide de consacrer mes deux prochaines années d'adaptation de ma nouvelle vie en aidant des adolescents autistes.

À plein temps de 15h à 22 h avec ces ados d'un genre différent, c'est une formidable expérience. Je les aide du mieux possible au quotidien, je suis fier de les voir grandir… De leur côté, ils ont eux su me lire et me donner la chance de me transformer.

Pour avoir une chance de développer de telles relations, il faut une vision et une structure. Lynn Nauth a passé ses trente dernière années à améliorer son expertise. On dira ce que l'on veut à propos de l'autisme et autres mots qui vous plaçent finalement dans une petite boîte, mais Lynn a choisi de croire au lien relationnel, à ces liens tissés entre notre monde et le leur. Au cas par cas, en prenant le temps du sur-mesure, en allant au devant des individus les plus difficiles a priori, en investissant la plus large part de son budget en formation et en affirmant que ces individus sont d'une grande richesse si nous savons leur créer l'environnement adéquat pour grandir.

En mars 2008, pour la première fois aux Etats-Unis, la Koinonia House, une maison banale nichée au milieu d'un quartier Sud de Minneapolis Saint-Paul a accueilli trois adolescents plus un enfant de 12 ans sans oublier une petite équipe emmenée par Lynn pour appliquer un programme unique centré sur l'excellence dans notre capacité à créer du lien dans un contexte proche de la vie normale.

Un an plus tard, apres quelques péripéties, beaucoup de courage et de joie, les premiers résultats sont palpables. Ces individus, qui destabilisaient leurs familles ou les centres les hébergeant, cohabitent désormais et leurs comportements extrêmes ont pratiquement disparus. Un début d'envol…?

20080808-IMG_1102_ub.jpg

À suivre…

le 11/03/2009 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Joël Seguin |