Urbanbike

Recherche | mode avancée

Green IT | Les meilleures pratiques pour une informatique verte

Adrien Porcheron, Christophe Corne, Pénélope Guy et James Pavia

dans bosser n’importe où | lire | mémoire
par Jean-Christophe Courte

Voilà un bouquin qui n'a l'air de rien mais qui devrait atterrir sur les tables de chevets de nombreux décideurs…

C'est un truisme de rappeler que la consommation d'énergie induite par l'informatique est devenue monstreuse sans oublier celle due à une simple requête sur un moteur de recherche via ses data centers. Effectivement, si cette dernière n'est pas perçue par l'utilisateur, elle n'en existe pas moins pour acheminer les réponses…!
Ainsi cette citation tirée d'un article de enerzine.com :

Ceci signifie que pour chaque Watt utilisé par les serveurs, le stockage ou les réseaux Internet, un autre Watt est consommé par les systèmes de refroidissement et de distribution de l'énergie. L'étude montre également que d'ici 2011 la plupart des centres de données pourraient atteindre un PUE de 1.7 voire 1,3 pour les plus performants. Curieusement Google revendique déjà y être parvenu pour 6 de ses grands centres avec un PUE moyen de 1,21. Cependant les moyens entrepris pour obtenir ce résultat sont précieusement gardés secret et donc invérifiables. L'enjeu est grand car selon certaines études si rien n'est fait, dans 25 ans, Internet consommera autant d'énergie que l'humanité tout entière en 2008.

Gloups…!

De nombreux acteurs, membres de the green grid, s'en soucient car l'effet boule de neige du coût de la facture énergétique est impressionnant.
Une autre citation tirée de l'article de enerzine.com :

La firme de conseil McKinsey & Company ont rapporté que les 44 millions de serveurs dans le monde consomment 0.5% de l'électricité mondiale et produisent 0.2% des émissions de carbone soit 80 mégatonnes par an l'équivalent de ce que rejette l'Argentine ou les Pays Bas.

Essayez le mot data center sur le site McKinsey… Vous tomberez sur cet article et son Exhibit 2: Data centers emissions are now approaching those of Argentina or the Netherlands.

Bon, il n'y a pas que des nouvelles catastrophiques. Ainsi, les utilisateurs de la prochaine version d'OSX 10.6 vont découvrir un système moins gourmand (billet sur MacGénération), l'emploi plus étendu de disques SSD devrait également réduire la consommation des portables, etc.

C'est tout l'objet de ce livre de 224 pages, Green IT, de nous faire toucher du doigt comment arriver à une informatique plus verte… Où agir en priorité, etc. Bref, mesurer l'impact écologique de l'informatique comme sa consommation. Cette réflexion est née pratiquement avec la signature en 1993 du décret présidentiel 12845 signé par un certain… Bill Clinton obligeant tous les services gouvernementaux à acquérir des produits labellisés Energy Star.

Les auteurs de cet ouvrage, tous membres de la société dotgreen, nous délivrent un dossier très complet et évoquent tant l'histoire des postes de travail informatique, délivrent leurs recommandations de bons sens quand au renouvellement du parc informatique, insistent sur les enjeux du recyclage, etc. Bref, des problèmes que tous les responsables informatiques et décideurs (SSI, DSI, etc.) devraient intégrer pour combattre un phénomène qui parle désormais à tous, l'empreinte énergétique.

Bref, un livre destiné a priori aux entreprises mais qui est à lire par tous…!
Paradoxalement, par les employés des grandes entreprises qui étaient souvent les premiers à laisser leurs PC allumés nuit et jour avec un beau fond d'écran animé.

Est-ce que cela concerne les travailleurs à domicile comme le rédacteur de ces lignes…?
Bien évidemment. Les mesures sont assez simples et efficaces à notre niveau. Éteindre toutes les machines dès qu'elles ne sont plus utilisées (pas de mise en veille, un gros interrupteur sur une multi-prise fait l'affaire et éteindra en même temps la LiveBox), limiter les impressions de documents inutiles voire ne plus imprimer, ne pas hésiter à muter pour des produits un peu plus chers mais nettement plus écologiques, etc. D'ailleurs, page 53 (une très bonne année…!), c'est la description du MacBook Pro 17 pouces qui est donnée, l'un des rares produits reconnu EPEAT Gold avec un total de 22 sur 27 points… Cela tombe bien, je m'oriente vers ce type de produit en lieu et place de mon vieux MacPro qui n'est pas mal classé d'ailleurs…!

En vérité, pas une réelle difficulté pour nos entités individuelles qui payent de leurs deniers l'énergie et les frais de fonctionnement…! Sans oublier que bosser chez soi, travailler en solo, c'est déjà limiter de facto nos déplacements. Rappel de nombre de décisions à suivre individuellement…



Green IT
Les meilleures pratiques pour une informatique verte
Adrien Porcheron, Christophe Corne, Pénélope Guy et James Pavia
Préface de de Nathalie Kosciusko-Morizet et de Bruno Ménard
Collection InfoPro
Dunod
9782100530823 | 25 €

image caddie

20090905-BIG_5432_ub.jpg
Note(s) de lecteur(s)…

Benjamin ajoute ceci…
J'aimerai toute fois compléter votre article en précisant qu'en France les data center d'OVH font partie des plus écologiques au monde avec un PUE (Power Usage Effectiveness) de 1.2 et non pas de 2 comme c'est le cas dans beaucoup d'autres datacenter

Information intéressante et, en même temps, en phase avec le souci permanent d'économie. Comme le signale le journal Les Échos hier, la consommation mondiale d'électricité en 2009 devrait être en chute de 3.5%.

le 22/09/2009 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |