Urbanbike

Recherche | mode avancée

Adobe contre Apple : un combat de vingt-cinq ans

Commentaire suite à l'excellent billet de Guillaume Gete

dans groummphh | outils
par Jean-Christophe Courte

Je vous engage à lire tout d'abord le billet de Guillaume Gete sur son blog Serial Serveur. Il devrait être inutile de revenir ici, le texte qui suit est en commentaire…

À toutes fins utiles, le voici…

Effectivement, il serait opportun de reprendre nos esprits et de cesser de voir le monde de manière aussi caricaturale. Facile de décrire Jobs et Apple en méchants avides de puissance et de pouvoir. Puis peindre Adobe et ses actionnaires en gentils irréprochables. Ou inversement…!

Il semble que beaucoup oublient que le but de ces entreprises est tout de même de gagner de l'argent même si d'aucuns le font encore avec la manière. Apple en pondant un OS épatant et des machines superbes ; Adobe en concoctant des produits souvent astucieux.

Néanmoins, comme Guillaume, je n'oublie pas — c'est le seul avantage de mon grand âge — certains bâtons placés dans les roues d'Apple et, indirectement, dans les miennes.

C'est avec InDesign CS5 et 6 années de retard que je vais retrouver une fonctionnalité clé de FrameMaker, cette manière pour un format style de paragraphe de traverser/couper un ensemble de colonnes. Je n'ai jamais oublié la décision "imbécile" — et je pèse mes mots — du chef produit d'Adobe FrameMaker — produit fraîchement racheté — de ne pas porter ce produit Unix sous OSX, décision qui a flingué, alors, tous les clients du monde l'édition.

Et je n'oublie pas des tas de softs aboutis comme LiveMotion (n'est-ce pas Dominique…!) ou même GoLive qui ont été mis progressivement de côté au détriment d'autres usines à gaz.

Ce billet de GG a le grand mérité de déniaiser les esprits chiffonnés par les propos de Jobs et permettre de jeter un coup d'oeil dans le rétroviseur des tumultueuses relations entre ces deux entreprises.

Et la suite…?
Le gentil Adobe va me délester à nouveau d'une bonne somme en euros pour cette mise à jour indispensable pour retrouver ce que faisait, en partie, mon FrameMaker 7.x.

Le plus désagréable pour conclure reste néanmoins à la charge du jeune indépendant qui souhaiterait s'équiper en France avec handicap tarifaire qui avoisine les 1000 euros. Un petit tiers de plus qu'aux USA en tenant compte des taxes.

Alors, oui, Adobe fait de très chouettes produits (Acrobat, Photoshop, Lightroom et InDesign sont mon lot quotidien), Apple des machines qui simplifient ma vie (mon MBP 17 pouces — dépassé depuis les annonces d'hier — reste une machine de production idéale) et un OS d'une stabilité déconcertante.

Maintenant que le poudre a parlé, j'aimerais bien que l'on reprenne nos esprits et que ces deux amidversaires règlent cette nième crise en faveur du futur des utilisateurs et non au seul profit des actionnaires.


20100411-IMG_1655_ub.jpg

Métaphore florale pour montrer que deux végétaux peuvent cohabiter avec succès…! (Kerria et Magnolia)

Note : "amidversaires" est bien entendu un mot-valise forgé pour l'occasion…

le 14/04/2010 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |