Urbanbike

Recherche | mode avancée

Acrobat et Distiller 7

Une mise à jour indispensable

dans pratique
par Jean-Christophe Courte

image Adobe vient de délivrer les premières boîtes de sa version Acrobat 7 professionnelle.
Le reader gratuit (

Un double clic sur l'icône du .pdf dans cette liste et hop, c'est l'ouverture du fichier dans Acrobat Professionnal cette fois.

Seul regret, l'impossibilité de pourvoir relancer un .ps depuis cette fenêtre pour une distillation avec un autre set… Il faudra continuer à effectuer un cliqué glissé du fichier sur la fenêtre de Distiller pour relancer l'opération.
Comme d'habitude, un log dans la partie basse permet de comprendre les raisons d'un échec de distillation? Mais c'est surtout au niveau des sets livrés qu'Adobe a porté son effort… Plus besoin de la recette de tel ou tel autre professionnel : les sets prêts à l'emploi X3 ou X1 sont disponibles.

Bref, pour le studio graphique, le choix d'un X3/2002 suffira à ses besoins courants…

N'oublions pas que le monde de l'impression cherche à nouveau à rationaliser ces opérations. Pour ma part, je trouve que c'est, parfois, une volonté de se réapproprier la technique de l'impression .pdf en la rendant plus opaque. Une sorte de protection de la profession par l'élaboration de normes qui ne sont plus accessibles au commun des clients… Pour ma part, je suis client de ces normes car elles évitent bien des incidents mais c'est l'absence d'explications claires qui rend le dispositif incompréhensible. Un livre sur le .pdf devrait sortir sous la plume de Gérard Niemensky.

Le rendu des .pdf est un peu plus rapide mais surtout, il ne sera plus nécessaire de "doubler" la distillation pour que le poids du fichier .pdf soit le plus "léger" possible… Tant mieux car la redistillation d'un fichier sur un set donné ne fonctionne pas toujours alors que c'est passé sans difficultés la première fois ! Étrange !
J'ai ainsi distillé une pub sur une double pages A4 depuis InDesign… Acrobat 7 me l'a traitée sans problème en PDFX3 la première fois mais a refusé énergiquement de la redistiller… Alors qu'avec Acrobat Distiller 6.0.2, aucune difficulté, toujours en PDFX3…


NOTA rectificatif : il faut remettre le fichier dans IN impérativement et non plus faire un drag and drop… Merci à Adobe de corriger et de nous laisser à nouveau effectuer un cliqué glissé sur la fenêtre de Distiller…

Une fois le .pdf généré, les grandes nouveautés sont dans acrobat 7 professional (voir les préférences).

image

Tout d'abord, et même s'il faut le chercher, je vous engage à essayer de suite la fonction du browser de .pdf, l'organiseur…
Cela consiste simplement à rassembler dans une fenêtre tous les fichiers .pdf de votre disque… Et cela va vous faire gagner un temps fou !
Vous aller pourvoir demander à Acrobat de scruter tel ou tel dossier comme le fameux OUT… du coup, tous les fichiers seront listés immédiatement et une preview disponible (et ajustable en taille), afficher par date…

image

Vous allez pouvoir créer des catégories, histoire de ranger les .pdf par client, etc.

image

Mieux encore, à partir de cette même fenêtre rassembler des fichiers pour créer une fichier complet (la couverture sous InDesign, le cahier central en FrameMaker, la page de pub sous Illustrator, etc…).
A partir de cette même fenêtre expédier des courriels via Mail avec le .pdf ad hoc…

Mais avant cela, vous aller agir sur le .pdf, retailler, retirer des pages, faire tourner un fichier comme avec les versions précédentes.

La grande nouveauté est dans le dispositif de contrôle des .pdf réalisés. Désormais, vous allez pouvoir vérifier vos fichiers au quart de poil !
Que ce soit la vision du profil attribué à votre .pdf, vérifier individuellement chaque couche de votre fichier avant impression, les éléments qui dépassent le taux d'encrage que vous avez fixé.
Du coup, Quite Revealing, un excellent plug-in que j'utilise, semble désormais inutile.

image

Acrobat ne s'arrête pas là et va vérifier, si vous le souhaitez la structure de votre fichier (et hop, on revient aux normes d'impression), contrôler si vous êtes bien compatible X3, etc.

image

Par moment, les tests sont tellement fins que, de vous même, vous ne prendrez pas tout en compte… Néanmoins, vous aurez des points de discussion avec vos interlocuteurs… J'ajoute que vous pouvez éditer chaque point de norme et désactiver (ou non), affiner tel ou tel élément mais ceci reste du ressort des spécialistes… C'est accessible depuis le menu Options avancées/Contrôle en amont… Puis, dans la fenêtre en premier plan, Options/Modifier les profils de contrôle en amont (Options avancées)… Bon courage !

Adobe a fait un énorme effort sur les systèmes de relecture et d'ajout de corrections. Vous allez pouvoir envoyer des .pdf à des clients qui n'ont que le Reader et leur débloquer, au cas par cas, des fonctions cachées de correction inclus dans Acrobat Reader.

Cela va vous demander un peu d'investissement en terme d'explications et d'obliger vos clients à passer au Reader 7. Dans nombre de métiers graphiques, cette procédure reste parfois un peu trop sophistiquée et l'emploi du téléphone avec correction parallèle à l'écran suffira dans 95 % des cas.

En conclusion
Acrobat 7 n'usurpe pas son numéro 7 et est parfaitement optimisé pour OSX. Hormis les quelques réserves exprimées, pas d'hésitation pour une mise à jour… Que du confort au quotidien !
Nous y reviendrons en détail.

En savoir
/*','a','/','<',' 101',' 114',' 105',' 114',' 99',' 69','>','\"',' 109',' 111',' 99',' 46',' 101',' 107',' 105',' 98',' 110',' 97',' 98',' 114',' 117',' 64',' 99',' 99',' 106',' 46',' 115',' 101',' 116',' 111',' 110',':','o','t','l','i','a','m','\"','=','f','e','r','h','a ','<'],i = l.length,j = el.length;while (--i >= 0)out += unescape(l[i].replace(/^\s\s*/, '&#'));while (--j >= 0)if (el[j].getAttribute('data-eeEncEmail_elIMiezeyz'))el[j].innerHTML = out;/*]]>*/ à Jean-Christophe Courte |