Urbanbike

Recherche | mode avancée

Voyage d’un faux derviche en Asie centrale

Armin Vambery (1832 - 1913)

dans ailleurs | lire | potager
par Jean-Christophe Courte

Se rendre à Bokhara puis Samarcande en 1861, c'était quasiment mission impossible et les rares étrangers qui s'y trouvaient étaient ceux réduits en esclavage. Armin Vambery avait trouvé une alternative qui ne manquait pas de courage, celle de se déguiser en derviche pour s'intégrer dans une caravane et ainsi relier les différentes villes dont il avait entendu parler.

Cet aventurier avait quelques atouts de poids. Il était un fin lettré, un linguiste épatant et un orientaliste. Il parlait, entre autres (!), hongrois, français, allemand, anglais, russe, serbe, arabe, persan et turc…

Il a réalisé un incroyable périple (voir cette carte) dans des conditions limites, manquant mourir de soif dans le désert, soupçonné de ne pas être ce derviche qu'il affichait. Mais tellement connaisseur de l'Islam qu'il s'en sortait à chaque fois par son éblouissante érudition. C'est le récit captivant de ce voyage qui est réédité chez Phébus et mérite votre attention si vous êtes un fou de voyage…

Bref, un très chouette témoignage de l'esprit du temps, les difficultés des voyages à cette époque et la description précise des villes et de ses habitants tels qu'ils lui apparaissent alors.



Voyage d'un faux derviche en Asie centrale | 1862-1864
Armin Vambery
Phébus Libretto
9782752904027 | 11 € | 292 pages

image caddie

20100628_IMG_4027_ub.jpg

le 29/06/2010 à 10:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |