Urbanbike

Recherche | mode avancée

Le royaume des voleurs | Polar

William Ryan

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

Une série de meurtres franchement barbares et voilà l'inspecteur Korolev, chef de la section criminelle de la Milice de Moscou, en piste… C'est son boulot de traquer les assassins divers et variés, il a la confiance de ses chefs et son attitude dans une vie précédente exempte de tout soupçon.

Mais nous sommes en URSS, en 1936, la révolution est encore fragile, la pensée unique, les logements rares, petits et communautaires, le tout dans une ville peu sûre et en chantier pour égaler et dépasser les constructions des puissances capitalistes…

L'auteur brosse une fresque intéressante de la vie quotidienne peu folichonne avec ses gangs d'enfants abandonnés, le froid, la neige, les pénuries alimentaires, les rayons vides pour certains produits indispensables et un sentiment de trouille permanente largement partagé à tous niveaux (!!), nul ne sachant s'il ne va pas se retrouver pour une raison qui lui échappe dans les geôles de la NKVD, simple pékin comme milicien…

Le vrai problème pour cet inspecteur est de comprendre quels sont les réels motifs de ces meurtres crapuleux et pourquoi une telle mise en scène. D'autant que son enquête est particulièrement surveillée…!

C'est ici que l'histoire devient intéressante au fur et à mesure que les cadavres s'amoncellent…! Qui se cache derrière tout cela d'autant que la première victime, une femme, n'est nullement soviétique.

Enfin, Milice comme tchékistes n'empêchent pas la pègre de prospérer. Le titre de l'ouvrage éclaire une partie de l'intrigue  par un jeu de contacts étonnant, l'inspecteur Korolev rencontrera même le chef de cette discrète organisation. Mais la véritable question demeure…! Qui est le plus corrompu, le plus gangréné, qui a intérêt à orienter les recherches…?

Qui croire…? Et Dieu dans tout ça…?!

La réponse viendra au terme de ces 365 pages franchement haletantes après avoir avalé les 100 premières à petit régime. Quant à Korolev, cette enquête lui vaut de manquer à plusieurs reprises de disparaître à son tour…

Mon conseil : prévoir quelques heures de tranquillité pour s'enquiller les 150 dernières pages sans être dérangé le moins du monde…!



Le royaume des voleurs
William Ryan
Traduction de Jean Esch
Éditions des deux terres
9782848930893 | 22,50 €

image caddie

20110425 IMG 3166 ub

le 26/04/2011 à 06:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |