Urbanbike

Recherche | mode avancée

Une douche par semaine

Vous allez vous y faire…!

dans ailleurs | groummphh | lire | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Avant tout, je vous envoie vers le billet de Louis van Proosdij Duport, le CEO de Fair Play Interactive, que j'ai lu hier soir après être tombé sur ce tweet. Bien sûr, cela m'a fait réagir.

Le billet de Lvp est à lire en entier même si les détails techniques vous choquent ou vous font sourire.

Si vous vous marrez, c'est que votre heureuse nature ne vous a jamais encore conduit à séjourner dans un hôpital, à vous rendre dans une EHPAD. Ou vous retrouver coincé dans un pays étranger pendant 15 jours sans eau courante. Tant mieux…

Ce récit vu de l'intérieur, du coté de l'usager, illustre à sa façon la dégradation d'un système qui se pense (sic…!) désormais comme devant être productif et économique avant d'être au service des individus.

Pas concerné ?
Tant mieux. Tant mieux pour le moment. Ne venez pas vous plaindre dans 5, 10 ou 20 ans quand vous vous trouverez à votre tour dépendant de ce type de prestation pour vivre. Ou survivre !

Je vous renvoie au livre de William Réjault, Maman, est-ce que ta chambre te plait ? (voir cette chronique sur urbanbike) Ces dernières années, mes visites dans des maisons de gens âgées sont nettement plus nombreuses et, franchement, c'est pas toujours une sortie rigolote.

Mon propre père a la chance d'être bien traité dans son EHPAD, d'avoir une équipe de personnes sympas, une chambre vaste.

Mais ce cadre ne doit pas m'empêcher de réfléchir à des situations nettement plus douteuses dont des amis soignants m'ont fait part, à leurs expériences professionnelles dans des endroits où le mot d'ordre est productivité et rendement.

Pas question de passer trop de temps avec le patient, faut aller vite et, de toute manière, on est en sous-effectifs. Et ce dans des maisons de retraite qui coutent mensuellement un bras.

20070915 IMG 0487 ub

Alors…?
Surtout ne réagissons pas… Acceptons que des êtres humains soit traités comme des paquets…!

Pour ceux qui ne l'auraient pas compris, je suis en mode ironique — pour les autres, désolé de mettre des sous-titres.

Quand ce sera notre tour, nous n'aurons même plus la force de réagir. Et personne ne nous entendra. Ce ne sera que justice face à nos propres lâchetés d'aujourd'hui…!

Et encore, si nous arrivons à financer notre séjour en fin de course dans de tels établissements, CQFD…!!
Pour ma part, c'est râpé…!





Nb : ce qui me console est que ces gens qui font dans l'or gris aujourd'hui ont de bonnes chances de vivre en fin de parcours des situations identiques et de découvrir dans leur chair — mais trop tard — ce qu'ils ont fait subir par leurs décisions imbéciles à d'autres.
Maigre consolation.


Note de fin : Lancement du débat sur la dépendance. 8 février 2011

le 15/06/2011 à 07:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |