Urbanbike

Recherche | mode avancée

À quoi carburent mes écrans… | 2

Quelques mois plus tard…

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | pratique
par Jean-Christophe Courte

Billet qui n'a strictement rien d'intéressant hormis pour les deux ou trois lecteurs qui souhaitent comparer le contenu de leur boite à outils avec la mienne…!

Mi-août, je rédigeais un billet en relation avec celui de François Bon. l'idée de François était de mettre l'accent sur les applications que nous employons réellement et non d'ânonner une liste de produits tendance pour des usages fantasmés…!

Ce qui suit est une bête mise-à-jour. Entre-temps, nouvelles pépites et suppressions. Sans oublier des produits qui se sont peaufinés ces derniers mois et que j'ai découvert à nouveau lors d'un changement majeur de version…

Du coup, à vous lecteur de réfléchir sur ces inflexions et de les prendre en compte. Ou pas !

Situation fin décembre…

Je bosse toujours sur un MacBook Pro 17", mon unique machine dont j'ai réglé la dernière mensualité en novembre (3 ans…!). Un iPad Retina 32 Go et wifi + un iPhone 4s 16 Go avec, désormais, un abonnement FreeMobile sur ce dernier.

En commun sur tous mes écrans

Le changement majeur ces derniers mois porte sur l'emploi de plus en plus d'outils identiques sur mes écrans… C'est le préambule qui suit qui a été le plus bouleversé.

Comme le dit en substance @doopix, la crise est là et plus question de se disperser. En résumé, on ressert le nombre d'outils ; on sélectionne les plus efficaces et on passe désormais plus de temps à prospecter ce qui peut encore l'être et à exécuter les missions confiées que papillonner d'une application à une autre !

  • DropBox pour retrouver sur mes multiples écrans le même contenu synchronisé avec la version chronologiquement la plus récente. Avec MultiMarkdown, des tags, pas surpris que cette application ait été remarquée et couronnée. Et, de plus, elle est splendide, ce qui ne gâche rien. Tout est backupé sur mon Mac et échangé via DropBox. Sans oublier le flux d'images qui se retrouve dans un dossier Photos.
  • iCloud pour tout le reste (calendriers, etc.).
  • TextExpander plus que jamais. Tous mes outils de texte sur iOS supportent ce fabuleux utilitaire qui reste à des années lumière de Raccourcis sous iOS.
  • Mail, Safari.
  • 1Password pour y placer mes accès et mots de passe, synchronisation en local.
  • Byword partout comme traitement de texte principal pour lire le même format .txt et supportant Markdown et MultiMarkdown. Tous mes traitements de texte pointent dans le même dossier DropBox.
  • Day One pour la gestion de mes notes tous azimuts, avec ou sans photos.
  • Tweetbot en relation avec Readability en lieu et place de Twitter officiel.
  • Things au détriment de Firetask. Le nuage de Things est juste épatant et la rusticité de l'application a finit par me convaincre.
  • HubiC (j'y reviendrais bientôt) comme énorme boite de stockage de mes photos.
  • Skype

sur l'iPad

En plus du tronc commun ci -dessus…

  • Drafts for iPad pour saisir Mails, tweets, tâches et même billets depuis un même écran…
  • iThoughtsHD.
  • Noteshelf dont la nouvelle version renoue avec une calligraphie plus sensible (avec un stylet Wacom).
  • Zite nettement devant Flipboard
  • Réveil HD qui, comme son nom l'indique, me sert tous les matins mais aussi pour les taches répétitives (aller récupérer ma fille au collège).
  • Daedalus touch et iA-Writer comme traitements de texte alternatifs.
  • le petit Robert, dictionnaire que je consulte dès que j'ai un doute (…il est inutile de ricaner et de me faire remarquer que ce n'est pas assez fréquent !).
  • Adobe Reader de préférence à GoodReader.
  • Messages.
  • J'oublie quelques outils de post-traitement mais je fais 95% de mes retouches directement sur l'iPhone…

sur l'iPhone

  • iA-Writer ou Writeroom comme traitements de texte alternatifs.
  • L'appareil photo du iPhone désormais suivi de Booster! et MPro.
  • Ajoutez PhotoToaster, Caméra+, Nofinder et 645PRO.
  • Flickr (…là au moins j'ai pris le temps de la réflexion…!) suivi de Starmatic en lieu et place d'Instagram et Pudding.to.
  • Dixel mobile comme juge de paix orthographique.
  • Tomtom Europe dès que je pars en rendez-vous dans des contrées inconnues (banlieue) avec SNCF transilien, RATP. Ou €ssence si voiture.
  • i41CX+, une calculatrice rpn (notation polonaise) que j'ai également sur l'iPad.
  • WeatherPro (sur iPad également)
  • Reveil HD (encore lui) car ne m'a jamais planté sur un rappel.
  • Messages.

sur le Mac

Toujours sous Lion pour le moment.

  • FontAgent Pro remis à jour et prêt pour ML.
  • Les Suites Adobe CS 5, 5.5 et 6 avec HurryCoverPro et BookBarcode. Là, je ne rentre pas dans le détail, ce sont mes outils quotidiens.
  • Adobe Lightroom 4.x… et qui exporte de plus vers Flickr.
  • MultiMarkdown Composer, FoldingText, iA-Writer comme traitements de texte alternatifs à Byword*. Marked pour afficher la mise en forme. Et, bien sûr, BBEdit**.
  • Tree en relation avec iThoughtsHD.
  • Dans la série applications indispensables, en vrac : Path Finder comme finder alternatif (…je ne peux m'en passer), SuperDuper! pour les synchros de mes disques, FileMaker Pro qui me sert pour plein de choses au quotidien dont ma compta, Name Mangler pour renommer mes fichiers même si Better Rename 9 est pas loin
  • Ne pas oublier Numbers qui a finit par détrôner Excel,
  • Transmit pour mes opérations de FTP.
  • Timbuktu Pro (version 8.8.4) pour des raisons historiques et d'accès à mon antique XServe.
  • Dans ma barre de menus, ProLexis en version 6, Fantastical pour les rendez-vous, Cobook comme carnet d'adresses, iStat Menus 3, AlarmExpress, PopChar, LittleSnitch et SnapzPro X en arrière plan.

Bien sûr il y a pas mal de produits abandonnés. Certains le sont définitivement, d'autres en cours comme Yojimbo que je vide tranquillement au profit de 1Password. Bon, je garde une suite Office 2008 en dépannage mais sans plus.

Bon, j'ai certainement oublié de citer quelques écrous et boulons…

@urbanbike

Bonnes fêtes en famille…!

le 23/12/2012 à 17:24 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |