Urbanbike

Recherche | mode avancée

About Me | Un service qui évolue chaque mois…

Mais jusqu'où…?

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | pratique
par Jean-Christophe Courte

Je reste réellement séduit par l’aventure discrète et astucieuse des fondateurs du service about.me. Tout en me préparant à tout instant à le quitter…! Pour mémoire, j’avais évoqué ce service en octobre 2012 dans ce billet.

Un service qui s’étoffe progressivement…

Après les statistiques de visite, les tags indiquant les centres d’intérêt pour trouver plus simplement des affinités entre utilisateurs, un RSS des trois derniers billets de votre blog, les mots clés pour préciser votre activité, votre localisation, La possibilité d’ajouter vos diplômes ou encore la page — embed — d’About Me à disposer là où vous le souhaitez, etc. Voilà que ce service nous propose intelligemment un service de messagerie

En résumé, une adresse de courriel lié à About Me avec votre nom suivi de… @about.me ! En voilà une idée qu’elle n’est pas bête…

Et hop, une info de plus…
Et hop, une info de plus…

Sauf que pour activer cette nouvelle adresse gratuite, il vous faut donner une information de plus, votre date de naissance… Certes, cela est doctement expliqué par ces conditions suivantes : We don’t like to pry, but we do need to ensure that you are old enough to meet AOL Mail’s minimum age requirement… Argument que j’ai du mal à avaler…

Néanmoins, c’est bien vu, bien joué…

Vous pouvez bien entendu refuser cette adresse qui pourrait fort bien servir à vous proposer — via des tiers — de nouveaux services bien calibrés…! En sachant tout de vous (…diplômes, âge, localisation et même centres d’intérêt…), tout devient possible. Et puis, pour mémoire, il faudra bien financer un jour cet excellent service…

Un service payant à terme…? Ou payé par d’autres…

De fait, deux options s’offrent à terme aux fondateurs : un service payant ou un service gratuit mais nimbé de publicité, voire aux données vendues à des tiers.

Dans le dernier cas, il est clair que je préfèrerais cesser de l’employer. En revanche, un service payant de quelques dollars par an avec l’assurance que mes données personnelles ne sont pas exploitées me semble très acceptable. Voire idéal.

Pour mieux comprendre la philosophie de ce service, rendez-vous sur leur blog et sur celle des investisseurs

Bref, à suivre en se souvenant que lorsqu’un service est gratuit, c’est que nous sommes le produit

En attendant, je ne communique toujours pas via l’url de AboutMe — relire mon billet de 2012 — mais exclusivement via une url personnelle (…un nom de domaine que je paye) qui est dirigée vers ce service. En cas de divorce (sic !) pour une raison ou une autre avec About Me, l’adresse que j’ai communiquée à tous reste valable dans la mesure où c’est moi qui la gère, elle sera simplement redirigée vers un autre service. Ou, plus certainement, vers une page perso en MultiMarkdown via DropBox (…service que je paye annuellement) et… Mais j’y reviendrais dans un prochain billet…!

le 19/01/2013 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |