Urbanbike

Recherche | mode avancée

2013 | Premier jour du printemps

Pluie et fraîcheur

dans ailleurs | dans mon bocal | groummphh
par Jean-Christophe Courte

J’entendais une dame ce matin à la radio expliquer qu’elle commençait à compter. J’aime ces personnes qui découvrent, un peu interloquées, ce que les autres vivent quotidiennement depuis des années.

— …heu, JC, la relation avec la pluie et le froid ?

Si urbanbike est moins disert ces derniers mois, c’est que la vie passe et, parfois, que des activités ou des individus trépassent…! Bref, que l’on arrive indubitablement à des fins de cycle, que l’on a négligé d’en décrypter les signaux faibles, que la vie est taquine…!

Et paf !

Pas de super application experte sous iOS pour alerter à temps le life User (sic !). En résumé, un jour, tu te (re)prends le réel en pleine poire…! Game Over sans possibilité de s’offrir de nouvelles vies…

Comme le disait par expérience un ancien président corrézien, les emmerdements volent toujours en escadrille…!

Rassurez-vous, on finit généralement par s’en sortir. Mais toujours en pièces détachées !

Entre temps, on découvre que pendant des années l’on a poussé un wagonnet sans trouver la sortie de la mine ; que l’ingratitude est une truc bien partagé et pas que de djeuns…! Ou que d’avoir eu un premier job à 16 ans n’est la garantie d’une retraite radieuse ! (Radio)active, oui…!

On constate surtout que le téléphone a une sacré extinction de voix (et que ce n’est pas la faute d’OVH — lire cette chronique), que les mails reçus sont essentiellement du SPAM, que nombre de relations se sont évanouies (…et parfois pour de sérieuses raisons, cela fait tout drôle de les retrouver embaumées sur Facebook !).

Sans oublier ces signes qui ne trompent pas. Ainsi, cette année, de nombreux graphistes de livres ne seront pas à l’inauguration du salon du livre…!

Nettoyer, configurer et repartir

C’est le moment béni pour se la jouer Léon le nettoyeur, virer, retrancher, supprimer. Bref, faire maigrir de 50 % à tout le moins son carnet d’adresses !

Virer aussi ce qui ne servira plus jamais et que l’on gardait précieusement dans un coin en attendant — lire cette chronique. En attendant quoi d’ailleurs ?! C’est juste le premier carton qui coûte !

Ensuite ? Remettre sa configuration personnelle aux nouvelles normes. Je suis dans cette phase. Pas encore atterri mais je vois la piste sur laquelle je vais, en théorie, me poser (…et sur mes deux roues si tout va bien). Bref, se préparer au changement (pas le dernier, souhaitons le).

Enfin, ne surtout pas s’immobiliser, pas se (re)poser !

Non, non, la chanson, Retraite, j’oublie tout…, la perspective de siroter un liquide opalescent au soleil ou de jouer aux boules avec d’autres retraités avant de finir dans une maison de vieux n’est pas dans mes priorités !

Alors, ce printemps 2013, je l’attends avec impatience pour me lancer dans des projets après avoir clôt quelques décennies de job intense. Et me balader pendant que je suis encore mobile à défaut d’être liquide…!

Dernier point : ne pas s’essayer à reproduire ce qui a déjà été fait, éviter les recettes ressassées par les experts : quitte à se planter, autant s’amuser, non ?

…Vous en prendrez bien encore une petite part…?!
…Vous en prendrez bien encore une petite part…?!

«Habemus primus tempus»

je sais, c’est du latin de cuisine ! Vous avez déjà évité le mauvais parallèle avec “Yes you can”, estimez-vous heureux…!

Action !

le 20/03/2013 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |