Urbanbike

Recherche | mode avancée

Aigris…? Rien à voir avec l’âge

Ternie l'image d'Epinal !

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ce n'est pas la première fois que je le constate mais je pensais naïvement que cela se tasserait avec la crise économique qui touche leurs enfants et petits enfants. Quand tu es âgé, que tu as une large partie de ta vie derrière toi, tu te préoccupes de tes mômes, non ?

Ne pas attribuer à autrui tes propres réflexions

J'ai été mal préparé avec mes propres grands parents, des petits vieux souriants et patients, laissant passer dans une queue des personnes qui leur semblaient prioritaires, genre jeune maman avec tripotée de gamins.

Et réponse invariable…

— on a le temps, nous, à nos âges !

Certes, ne pas généraliser. Je vois dans le bus des attitudes misérables toutes générations confondues. Me lever pour céder ma place reste naturel mais j'ai assisté à des batailles de mots entre jeunes irrespectueux (…ben si !) et vieux désagréables (…pas mieux !) qui semblaient bien décidés à ne pas faire l'effort d'essayer de se comprendre.

— C'est la faute des jeunes, mal éduqués et grossiers avec ça !

Heu, oui. Et non !

Entre la dame âgée qui se glisse en début de queue devant un étal tout en arborant son visage le plus fermé ; cet autre bien conscient d'avoir une petite foule derrière lui qui, soudainement, prend son temps pour payer ou proteste pour un prétexte futile.

Rappel : dans la journée les caisses sont désertes, les magasins ouverts et plus disponibles, pourquoi conserver cette habitude de faire ses courses aux heures les plus bondées, à la sortie des bureaux, au milieu des employés harassés par la journée ?

Beaucoup vivent seuls et sont perdus, déconnectés… Il suffit souvent d'une parole, d'une attention, d'un sourire pour les regonfler. Ne pas être avare de ces échanges simples qui font du bien à tous.

@urbanbike

Sans oublier les rencontres fabuleuses comme cette dame âgée dans ma rue que l'on aurait aimé avoir comme mère ou grand-mère, qui allie gentillesse, humour ravageur et attention, que l'on se surprend à embrasser.

Pas un problème de génération !

Et puis, il y les autres, les aigris dans la mauvaise acception du terme. Je vous rassure, cela ne date pas d'hier. En interrogeant leurs proches, leur attitude n'a rien à voir avec leurs cheveux blancs : ils ont toujours été chiants et égoïstes !

Plus amusant, les couples qui ne viennent qu'en périodes de pointe ! Des caricatures de la série scènes de ménage (…excellente série avec d'excellents acteurs) mais en nettement moins drôles qu'Huguette et Raymond ! Mal aimables, nerveux, cassants, odieux, exigeants, impatients, faisant mine de ne pas comprendre qu'ils ne sont pas les seuls dans le lieu où ils se trouvent. Ne supportant pas de ne pas être servis de suite et distillant tout haut leur fiel à tout va !

Étant devenu par le force de l'âge vieux, merci à mes copains de me faire codes-phares-codes-phares si je sombre dans une telle attitude.

Message personnel : Sylvain, c'est pas la peine de me dire que c'est déjà le cas !

le 14/07/2013 à 10:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |