Urbanbike

Recherche | mode avancée

Faire ses courses en Brompton…

Et avec son cabas, sinon rien…

dans ailleurs | brompton | dans mon bocal | groummphh | pratique
par Jean-Christophe Courte

Pour mémoire, ce qui suit est juste ma manière de fonctionner, histoire de vous faire réfléchir. Ou pas… Bref, comparons nos pratiques et inspirons-nous de celles des copains…

Samedi matin, passage au marché faire les courses avec ma fille… Sympa mais aller et retour longuet à pied avec sac rempli de quelques kilos de légumes et autres… Chacun une anse, ça passe…

@urbanbike

C’est aussi l’occasion de retrouver des amis, souhaiter nos voeux aux personnes des stands que nous appréciions (et qui finissent par devenir bien plus que de simples fournisseurs de denrées alimentaires), de choisir tranquillement telle variété de clémentines (corses…!) ou telle part de Vacherin…

Pas besoin de demander des sacs, j’ai le mien, voir un sac à dos…

Vélo + cabas = efficacité

Généralement, je préfère ne pas perdre trop de temps et faire un saut en centre ville en vélo aux heures creuses… En Brompton pour être plus clair.

@urbanbike

Surtout quand il y a un clafoutis (aux pommes et poires) à retirer du four au retour… Bref, pas (trop) le temps de s’attarder.

Un coup d’oeil sur la liste sous Notes saisie sur iPad ou Macintosh, liste qui se retrouve instantanément dans l’iPhone est impeccable. Mais quelle farine de blé précisément…? Ou type de café…?

@urbanbike

Pas de souci non plus, je fais des photos pour ne pas me faire houspiller au retour (…mais je t’avais dit…!!) et cela a le mérite d’être nettement plus pratique lors de la recherche en rayon car je (re)connais les caractéristiques chromatiques de l’emballage…!

Du coup, sauter sur mon vélo muni de son cabas (voir cette chronique accessoires Brompton sur urbanbike) est d’un énorme confort. Pas de sac étire bras (sic !) à trimballer, l’aller et retour en Brompton est excellent pour ma propre forme, pas de perte de temps à chercher une éventuelle place de parking (…je l’enchaîne devant le magasin et rentre avec mon sac fluo hyper discret…!).

@urbanbike

Une fois payé, je glisse le sac dans mon cabas et retour via les voies cyclables avec halte chez le boulanger (dommage, fermé) ou prise de vue d’un bâtiment en construction. Bref, du temps pour écrire cette chronique.

Et juste à temps pour sortir le clafoutis du four, CQFD… Et avant la pluie (je publie, il flotte…!!)

Note de fin au lecteur : si je n’ai pas encore eu le temps de vous l’écrire (faut que je pense à jeter un oeil sur mes Mails) ou d’échanger avec vous via les réseaux dits sociaux, bonne année…! Santé, santé, santé…

le 04/01/2014 à 14:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |