Urbanbike

Recherche | mode avancée

Airmail sous OSX, un client Mail alternatif…

En test quotidien avec Markdown inside

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | outils
par Jean-Christophe Courte

Même si je continue en parallèle à utiliser sur mon MacBook Pro Mail, le client officiel d’Apple sous OSX, je duplique peu à peu mes comptes sur Airmail (lien iTunes). La faute à @bpepermans que je remercie au passage…

J’ai commencé par un premier compte personnel puis avec celui de ce blog avant de poursuivre. Je n’ai pas pour autant renoncé définitivement à Mail mais j’apprivoise peu-à-peu Airmail car je ne suis nullement un expert.

La seule difficulté à mes yeux est de remplir correctement (sic !) tous les champs de mes comptes, voir retrouver les mots de passe de certains qui sont en désuétude…!

Car tout peut coincer, se bloquer après le premier panneau qui ne demande suavement que le nom qui sera utilisé pour le compte, l’adresse courriel puis le mot de passe : un second panneau plus technique surgit alors et, souvent, je patine à retrouver le numéro de port comme les noms des serveurs IMAP, POP OU SMTP…!

Le résultat est très proche de ce que j’apprécie sur iPhone avec Dispatch sous iOS, voir sous Mail sous iOS.

@urbanbike

En faisant glisser l’annonce du courrier reçu vers la gauche, l’option suppression apparaît à droite ; inversement, vers la droite, c’est l’archivage… C’est un geste simple qui permet très vite de faire un tri brutal dans le peu de courriels que je reçois depuis que mon hébergeur @Monarobase a ajouté son anti-spam de folie…!

@urbanbike

Les mails supprimés ne le seront qu’après cette dernière option, compte par compte ou globalement, comprendre procéder à l’élimination de ce paquet de courriels informatifs. Et oui, je garde très peu de choses en définitive.

@urbanbike

En fouillant dans les nombreuses options de Airmail, j’ai fini par choisir la présentation de mes mails sur une colonne, un peu à l’identique de l’arrivée de mes tweets dans Tweetbot.

@urbanbike

Et cela même si cette autre disposition ne manque pas d’attraits en listant à gauche tous les comptes actifs et plaçant en haut à gauche à la verticale le nom du compte en service, suivi ensuite de l’historique d’emails échangés. Esthétique.

@urbanbike

Autre présentation, avec une différence avec la précédente : Airmail n’affiche plus les infos de(s) compte(s) à gauche…

@urbanbike

À l’usage, Airmail s’avère très souple (pour mon utilisation de non expert…!) et il vous faudra prendre le temps comme moi de faire le tour des nombreuses options, de les tester pour vous en rendre compte.

Ainsi, si vous avez besoin de ne visualiser que les mails échangés avec une personne…? Mode Focus (un simple filtre) et hop.

@urbanbike

Logs, suivi d’activité ou, ici, d’opérations, Airmail ne manque pas d’attraits qui souvent me passent au-dessus de la tête. Mais ce qui m’a fait réellement fait basculer, c’est ce qui suit.

Markdown !

@urbanbike

Composer un mail en Markdown, c’est possible… La dernière ligne dans sa colonne de gauche est un appel à la signature automatique de votre compte (une signature différente par compte, etc.) sans oublier (ce que j’ai fait, merci Benoît…) le rappel des échanges précédents.

Merci de me confirmer que le retrait <blockquote> n’est pas encore supporté et que les items des listes sont très espacées… Bref, sera certainement corrigé ultérieurement.

@urbanbike

Idem en HTML en vous laissant même la possibilité d’agir sur la CSS si besoin est.

@urbanbike

Notez enfin dans la fenêtre un filet horizontal de couleur qui permet de distinguer chaque compte en plus de l’icône personnalisable…

C’est un détail mais vous pouvez associer à chacun de vos comptes une icône spécifique que vous pouvez aller puiser dans vos dossiers, une couleur (qui peut s’afficher dans une simple ligne ou être attribuée à tous les mails expédié svp avec ce compte), etc.

Vu la modicité du prix de l’application, c’est un produit que vous pouvez essayer de dompter calmement en parallèle de Mail. Pour ma part, je continue à renseigner graduellement mes comptes, ce qui va également me décider à en supprimer une fort grande partie (faire le ménage, quoi…) car j’en suis à une vingtaine (… ah, on me dit nettement plus…).

À suivre.

Pour avoir un avis plus expert, lire ce billet de @nicolasfurno.

le 07/01/2014 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |