Urbanbike

Recherche | mode avancée

Aie ! toute ma musique n’est pas disponible en ligne…

Vos CD-Roms ou Vinyles sont parfois des pièces uniques…

dans dans mon bocal | écouter | mémoire
par Jean-Christophe Courte

Vous avez le droit de vous marrer. Et même de vous moquer…!! Naïvement, je pensais encore jusqu’à hier que iTunes était un gigantesque JukeBox, que si je perdais ou rayais un de mes CD-Rom, cassais un vinyle (enfer et damnation…!), son double existait sur iTunes et donc me garantissait de retrouver mes pistes…

@urbanbike

Qu’il me suffisait de rechercher les couvertures correspondantes et hop…

Que nenni !

Hier, je me suis passé quelques CD de Bill Evans et par jeu, je les ai cherchés.

Horreur…! Je me suis rendu compte que les trois live de 1972 à Paris avec l’introduction parlée d’André Francis pour la session du 6 février à la maison de la radio n’existaient pas…

Enfin, pas sous leur version initiale : les deux CD du 6 février ont été regroupés sur cette référence

Mais quid de la session du 17 décembre 1972 du Bill Evans Trio…?

Autre mauvaise surprise, quid du label Esoldun-INA…?

Du coup, je regarde sur le site de l’INA qui possède les enregistrements initiaux. Morne plaine…

Nous sommes nombreux à rechercher (paresseusement dans mon cas) des enregistrements comme cet autre Live, celui à l’Alhambra de février 1964 du Thelonious Monk Quartet… Toujours chez Esoldun-INA qui avait un fonds exceptionnel qui semble s’être volatilisé.

Ne pas se fier non plus aux photos de couverture des albums qui sont souvent dupliquées (inversées même…!) pour des éditions incomplètes. Bref, toujours bien comparer les extraits (et les plus chères ne sont pas toujours les plus complètes, un comble)…

Tout n’est pas sombre…

Sans oublier les vinyles disparus comme celui-ci (…enfin, que je n’ai pas retrouvé, nuance)…

@urbanbike

Bref, c’est un peu dommage que la puissance des bases de données ne soit pas utilisée de manière astucieuse… Même les dates denregistrement sont mal renseignées.

Ce qui est sympathique, en revanche, c’est de pouvoir entendre le début des pistes et se les remettre dans l’oreille…!

Du coup, ayant fait quelques photos pour mémoire ces derniers temps, j’ai recherché des titres qui ont bercé mon enfance… Alors, dans le plus grand désordre…

@urbanbike

J’ai fini par retrouver cette édition de The Sheriff du Modern Jazz Quartet

@urbanbike

Ce blueNote

@urbanbike

Voire, ce Paris Jam Session

@urbanbike

Ou encore The Freedom Rider (oui, j’adore les Jazz Messengers)…

@urbanbike

Idem pour ces disques de Harry Belafonte, fin des années 50…!

@urbanbike

Retrouvé également ce Calypso… Petites madeleines sonores (…comme Nat King Cole, d’ailleurs).

À suivre…

le 03/02/2014 à 11:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |