Urbanbike

Recherche | mode avancée

Electricité statique, rayonnement et écran plat

égale plantage

dans groummphh
par Jean-Christophe Courte

Juste une constatation qui peut s’avérer utile pour tous ceux qui ne vivent pas dans une atmosphère douillette et régulée… Bref, ceux qui portent un pull même quand ils bossent face à leur écran ! Où utilisent un téléphone portable…

Déjà les années passées, j’avais constaté que je pouvais planter mon portable si j’étais trop chargé d’électricité statique. Mais depuis deux semaines, c’est parfaitement identifiable en ayant changé pour un G5.
Il suffit que je porte un pull en pure laine vierge pour qu’une fois sur deux le G5 qui me fait face parte en vrille. Oh, c’est insidieux, le finder n’arrive plus à afficher les fichiers d’un dossier, le pointeur tourne tout seul…
Pourtant je ne touche pas au boîtier du G5 mais il semble que tout passe par le dispositif constitué de l’écran (un simple 15 pouces Apple Studio) et du clavier + souris raccordé à cet écran par les ports USB.
Le sol est en bois dans mon bureau mais le siège comporte une assise en acrylique.

Solution : redémarrer, bien évidemment mais surtout changer de vêture en optant pour du pur coton.

Autre gag, découvert il y a peu, les interférences avec le téléphone portable.
Mes clients me téléphonent de préférence sur mon portable, ce qui est logique dans la mesure où je suis souvent en déplacement.
Devant mon écran, j’ai l’habitude de reconnecter ce téléphone sur le secteur et, surtout, de brancher une oreillette pour pouvoir converser tout en manipulant clavier et souris.
Je me suis étonné d’avoir, à plusieurs reprises, l’affichage des préférences Moniteur sans que je ne les aient sollicitées.
Le coupable est bien le portable qui se trouvait trop proche de la gauche de l’écran (du côté du bouton “Moniteur” sur l’écran Apple Studio, justement).

Bref, si vous rencontrez des petits dysfonctionnements en travaillant, avant d’incriminer le système ou une application, vérifiez votre environnement immédiat.

J’ai ainsi souvenir d’une dame qui a deux chats siamois superbes. Ces chats, très affectueux, adorent être proches de leur maîtresse. Comme ils venaient régulièrement sur son clavier quand elle saisissait du texte, elle a fait confectionner (ou trouvé) un long U en altuglass, comme une sorte de gouttière transparente posée à plat… Le clavier est logé dans le creux face à l’opératrice et les chats viennent se coucher sur la partie supérieure, le long de l’écran 21 pouces.
Cette dame n’a jamais acceptée que ses chats puissent être la cause des divers déboires qu’elle a vécu, des disques durs suicidés aux plantages système à répétition. Non, la cause était toujours son ordinateur…

À la question : ceci méritait-il un article, c’est à vous d’y répondre !

le 23/01/2004 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |