Urbanbike

Recherche | mode avancée

Tivoli | Dolce Vita

Villas mais également pâtisserie artisanale

dans ailleurs | architecture | dans mon bocal | voir
par Jean-Christophe Courte

Un autre jour, j’évoquerais la Villa d’Este, voire la Villa Adriana1. Ou nos déambulations dans Rome2 ou Turin, nos près de 19 kilomètres quotidiens… Mais, quitte à égrener quelques notes de voyage, autant démarrer sur une rencontre savoureuse…!

Se rendre au moins deux jours à Tivoli pour visiter les alentours, riches en Villas et jardins est à planifier. Se souvenir que l’usage de Tomtom pour circuler tant à Rome que sur les routes est indispensable. Surtout par temps de pluie3…!

En quittant notre hébergement — chaudement recommandé4via les ruelles tortueuses qui mènent vers le centre ville, nous sommes passés devant la vitrine joliment garnie d’une toute petite pâtisserie malheureusement fermée alors. Au retour de notre périple dans les jardins de la Villa d’Este5, nous avons poussé sa porte.

reduc-450

Un premier test (!) de quelques pièces pâtissières le soir même pour un coût modique et — nom de Zeus…! — quel plaisir de déguster cette fabrication artisanale fraîche et parfumée… Pas de pièces mécaniquement identiques mais une véritable explosion en bouche à chaque fois…! Que demander de plus.

Bon, inutile de préciser que nous sommes repassés le lendemain après nos déambulations sur le site de la Villa d’Hadrien6. Une première fois juste pour nous rassurer sur le fait qu’il était bien ouvert un lundi après-midi…!

reduc-450

Après un grand tour dans la vieille ville, nous sommes revenus pour nous charger de quelques autres échantillons7 (sic !) à déguster comme unique dîner en attendant un passage pluvieux particulièrement costaud8.

Je laisse aux éternels sceptiques, pisse-vinaigres le soin de glousser dans leur coin. Nous étions ravis d’échanger dans un mélange d’italien, espagnol, français, anglais mâtiné de gestes et rires avec ce pâtissier modeste qui a aussitôt appelé son épouse, plus à l’aise que lui en français.

Ce sont deux calabrais venus chercher du travail dans le Latium. Et, manifestement, bien acclimatés. Il faut rappeler que la crise est bien visible en Italie… Mais vous n’êtes pas obligé de le savoir.

reduc-450

Pasticceria La Dolce Vita
Via Colsereno 6 - 00019 Tivoli

Bref, un conseil, si vous passez à Tivoli, glissez une tête dans leur boutique…

Note pratique pour Tivoli : un discout existe Viale Roma juste avant la place qui donne accès à la Villa Gregoriana (…se visite bien entendu mais évitez les chaussures trop légères, sentiers très escarpés). Intérêt de ce magasin…? Il est aussi ouvert le dimanche soir quand tout est fermé. Et pensez à vous garer sur des places sans bandes bleues ni jaunes le long de la rivière à la hauteur de l’hopital.


  1. Eh oui, notre fille n’aura pas tous les ans 18 ans… 

  2. Pour Rome, je ne ferais aucun commentaire sur le B&B que nous avons testé : entre l’absence de petit déjeuner pour cause d’arrivée tardive de la dame sensée les réaliser, les fils électriques quasi à nu dans la salle de bains (…n’évoquons pas le sèche-cheveux collé à la paroi de la douche) ou l’exiguïté de la chambre. Mais bonne situation dans Rome (pas loin de la gare), lits confortables, magasin d’alimentation correctement achalandé à deux blocs et fenêtre sur rue calme. 

  3. L’avantage de la pluie est de se rendre compte à quel point les routes sont défoncées, vu le nombre de flaques…! Et pensez câble et allume-cigare-USB (toutes les voitures de location n’ont pas de sortie directe USB pour récharger votre iPhone). 

  4. B&B Catillo, accessible également via la Viale Roma par un parcours un poil labyrinthique d’escaliers. Douches agréables, lits impeccables (…même si je ne comprendrais jamais l’intérêt de traversins en lieu et place d’oreillers plus moelleux) et vrai petit déjeuner. Recommandé. Bon, l’environnement (…comprendre : les vis à vis proches) peuvent étonner si vous n’avez pas trop idée de l’urbanisme anarchique qui règne dans ces villes anciennes. 

  5. Villa d’Este, Tivoli, (Roma) - Italia - Sito Ufficiale 

  6. Villa Adriana 

  7. À chacun sa notion du voyage mais la gastronomie nous a toujours semblée essentielle. Sans oublier les marchés, boutiques d’alimentation ou enseignes plus grosses… Mangez local… 

  8. Les orages et les pluies peuvent être assez violents, le parapluie est de rigueur comme la veste avec capuche…! 

le 02/05/2015 à 15:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |