Urbanbike

Recherche | mode avancée

Cambium C17 et Brompton, entre autres…

Retour d’expérience

dans ailleurs | brompton | dans mon bocal | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

Bon, pas avalé des centaines de kilomètres vu que ce n’est pas ma manière de rouler. Je suis un petit rouleur (sic !). Juste quelques déplacements urbains car plus rapides qu’à pieds.

reduc-450

Dont, le dernier, vers le Potager du Roi avec ma fille…

Résumons, cela se résume à trimballer un 180 macro et sa boîte à pixels, une batterie de secours, revenir avec du pain frais et/ou un bocal de confitures.

Certes il est possible de tout empiler dans un sac en bandoulière, de se ruiner une épaule, sentir le bagage frapper sa hanche et parcourir ainsi des centaines de mètres en maudissant l’idée de se rendre au potager avec deux kilos de matériel photo.

Où placer les mêmes ingrédients dans un sac ad hoc, l’accrocher sur la fourche avant de son Brompton et rouler en douceur.

Alors, cette selle ?

La Cambium1 n’est pas une Brooks traditionnelle affinée (sic !) par des années de déplacements, c’est immédiatement opérationnel et, oui, un peu raide. L’effet hamac est bien présent mais pas perceptible de suite.

Néanmoins, je l’ai déjà assimilée, acceptée. Elle m’a simplement rappelé à son bon souvenir la première soirée puis je m’y suis fait dès ma seconde balade sans soucis ni effets secondaires !

Mais, comme je suis un piètre2 mécanicien, que je n’ai toujours pas compris comment entretenir, démonter, régler, remonter mon brom, je préfère le laisser aux mains expertes des pros qui ont pour consigne de changer ce qui est défectueux. Certes, cela a un coût mais au moins, je n’ai pas flingué deux ou trois jours à essayer de bricoler une solution totalement foireuse… même en me souvenant des conseils éclairés de Hannibal Brompton3, dont les gants en latex… que j’arrive à déchirer dans les 15 secondes.

Je persiste à croire qu’il y a des gens qui ont le savoir, savent diagnostiquer un vélo fatigué4. Ma fille a retrouvé son brom de 19 ans d’âge en parfait état, j’ai retrouvé le mien totalement roulant et, l’un comme l’autre, avec des freins !

Autre truc un peu déconcertant mais pas mal du tout en ville, le rétro pliable. Habitué à cet accessoire en voiture, je confirme : sur un vélo, c’est loin d’être inutile.

Et le S Bag…?

J’ai un C Bag acquis il y a biiiip années mais qui ne se monte pas sur un cintre sport. Bref, pour le vélo de ma moitié, pas question de lui installer même un cabas avec le risque qu’il ne puisse tourner !

Or, le S Bag est compatible avec tous les cintres Made in Brompton et les gars des vélos parisiens m’ont montré comment le transformer en cabas en deux secondes vu que le rabat est tenu par un velcro.

Du coup, facile de faire le marché (oui, comme le brom se béquille sur lui-même, c’est juste épatant) et remplir son sac même si la contenance de 20 litres est un peu limite parfois.

reduc-450

Et les raccourcis ?

Ce qui est super (!) en vieillissant, c’est d’oublier ce que l’on avait déjà découvert. En effet, les fameux raccourcis dans le panneau des claviers ne servent pas à désactiver les raccourcis (…qui se nomment désormais remplacement de texte) mais à désactiver les infos et raccourcis dans les zones autour des trois cases prédictives.

C’était dans un billet sur les barres additionnelles que je n’ai pas publié et, donc, j’ai oublié l’un comme l’autre. Pffffffff…

La vieillesse est un naufrage !

reduc-450

Pour finir, je suis allé avec ma fille écouter et voir Ce que le djazz fait à ma djambe ! par Jacques Gamblin et le groupe de jazz de Laurent de Wilde.

Je suis musicalement Laurent depuis Odd and Blue (1989) et un énorme plaisir de le/les voir et entendre tous sur scène. Si vous avez l’opportunité de trouver une place, foncez…

reduc-450

Note de fin : J’ai oublié un troisième conseil dans Retraite, suivi d’activité et informations : quand vous allez faire des photocopies de vos documents pour répondre aux diverses caisses, n’hésitez-pas à en faire un jeu de plus…! Comme par hasard, alors que vous avez expédié tout ce qu’il fallait avec une lettre qui les pointaient tous, on vous demandera invariablement une copie de l’un des documents…!


  1. Lire : urbanbike | Brompton et Brooks Cambium C17 

  2. exécrable serait plus adapté (ou nul…!) 

  3. Lire aussi urbanbike | Hiver, usure, vélos et révisions et les nombreux billets bromptomesques de Vincent… 

  4. même chose pour une voiture, une chaudière 

le 25/10/2015 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |