Urbanbike

Recherche | mode avancée

Colors of Manahattan

Le retour à vide de la pochette

dans autisme | dans mon bocal | écouter | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Le fait d’entendre Laurent de Wilde aux côtés de Jacques Gamblin, de partager avec ma fille ce pur moment de jazz, découvrir qu’elle ne se bouchait plus les oreilles face à des sons puissants, qu’elle avait apprécié tant la trompette d’Alex Tassel que les solos de Guillaume Naturel au saxophone m’a transporté de bonheur.

reduc-450

Du coup, j’ai recherché dans mes archives les divers CD de de Wilde pour les lui passer. Sauf que je me souvenais que celui de Colors of Manahattan était revenu désespérément vide de galette et, du coup, que je l’avais poubellisé de rage.

Aussi, ce dimanche, je l’ai acheté à nouveau sur iTunes pour le lui faire entendre en voiture après avoir déposé son frère chez lui puis belle-maman.

Je n’avais pas entendu Colors of Manahattan depuis… dix ans, quinze !? Je me souviens de l’emprunteur (…la galette a dû rester dans sa platine) mais il y a prescription…!

En réécoutant cet enregistrement, du miel dans mes oreilles !

le 25/10/2015 à 18:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |