Urbanbike

Recherche | mode avancée

Message de service : iPhone 6s+ arrivé…

En mode découverte

dans dans mon bocal | grospod | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Pour mémoire, quasiment dix ans entre ce billet et la sortie de ce grosPod.

Rappel : mes camarades rédacteurs de MacPlus m’ont fait parvenir un écran pour que je teste mes outils d’écriture et plus, si affinités. Merci à eux…!

DHL est passé me déposer un iPhone très grand format, un grosPod quoi. Pour mémoire, 401 ppp de résolution avec un écran 1920 par 1080 pixels si je lis la page comparatif des modèles sur le site d’Apple.

Hormis transférer mes propres données dessus1, j’ai commencé par deux choses :

  • Acquérir dare-dare une coque de protection pour éviter que la surface lisse des mains ne me glisse (…je suis un excellent interprète de Monsieur Maladroit …et un expert reconnu en rimes riches…!)
  • Comme c’est fastidieux d’écrire iPhone 6s+, pondu illico un premier équivalent dans TextExpander ainsi qu’un second pour grosPod

Puis pour que les choses soient encore plus claires à mes yeux, préparé un texte de référence sous Drafts 4 pour juste m’assurer en quelques copies d’écran de l’état de l’art (!) sur un iPhone 4, 5 puis… 6+. En gros, quid de l’évolution de l’environnement d’usage entre ces trois écrans. Sans oublier un iPad Retina. Je vous en fais grâce !

Certes, il manque un 6 tout bête mais c’est bien la résolution du iPhone 6s+ qui m’intéresse. D’ailleurs, avant même de l’utiliser, il m’a fallu placer ma micro carte téléphonique, me connecter pour atteindre iCloud, etc. Et, à cette première occasion, prendre contact avec le clavier QWERTY en mode portrait.

sur cet unique critère, ce grosPod m’est déjà sympathique car les touches affichées sont nettement plus confortables pour mes yeux et doigts fatigués que celles de mon fidèle 5s.

Et, effectivement, une fois le iPhone 6s+ définitivement accessible, c’est pas mal du tout dans Drafts 4 par exemple. Du coup, écrire n’est pas désagréable. Mais dans quel mode écrire ?!

Enlarge yours pixels…

À ce propos, souvenez-vous que vous avez dans ces versions d’iPhone plus (écran de 1920 par 1080 pixels) un affichage normal et un autre agrandi (Réglages/Luminosité et affichage/zoom de l’écran…).

Héhé, et selon les circonstances, pas idiot de basculer de l’un à l’autre, je m’explique :

  • En mode normal, comme c’est bizarre, une copie d’écran fait 2208 par 1242 pixels
  • En mode agrandi, on passe à 2001 par 1125 pixels
  • Et, histoire de mettre le souk, une copie d’écran de iPad Air 2, c’est du 2048 par 1536 ; celle du iPhone 5, 640 par 1136… on suit ?!

Regardons les deux copies d’écran qui suivent, un même fichier dans Drafts 4.

reduc-450

reduc-450

En mode paysage, cela va shunter en affichage Agrandi deux rangées de touches et virer les marges, la police de caractères comme la taille des icônes dans la barre additionnelle est légèrement gonflée du fait de ces 207 pixels de moins à l’horizontale. 117 en hauteur (rappel, mode paysage et non portrait pour étendre au maximum les touches du clavier).

Bon, je ne cherche pas à expliquer le pourquoi du comment d’un écran de 1920 par 1080 pixels qui se compose de 2208 par 1242 pixels, de nombreuses gazettes numériques ont dû gloser d’abondance sur ce zoom, Retina, 2 ou 4 k, je m’en fous…!

Le seul gros intérêt que j’y vois à l’usage est du domaine du confort.

Le mode agrandi permet, en mobilité, de tapoter des réponses à des messages tout en galopant sur les chemins sans trop appuyer sur les mauvaises touches ! Le mode normal si vous êtes confortablement installé pour écrire avec toutes les ressources du clavier. Mais ça se discute…!

À suivre.


  1. Même si vos infos ont été correctement synchronisées sur votre Mac via iTunes, si les applications que vous aviez précédemment sur votre iPhone ne sont pas (en revanche) sur votre disque dur, pas d’inquiétudes. iTunes va synchroniser les apps qu’il a en magasin. Mais celles qui manquent devront être chargées directement dans votre nouvel iPhone (1,7 Go de TomTom ⚑ (54,99 €) est le meilleur exemple…). Pas (trop) de panique pour vos données, elles ont bien été réinjectées dans le nouvel iPhone et n’attendent que l’arrivée des applications correspondantes. Bref, dans mon cas, plus d’inquiétudes que de mal…! 

le 03/11/2015 à 20:35 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |