Urbanbike

Recherche | mode avancée

L’iPhone est votre carnet de notes : Drafts 4

Revenir aux fondamentaux !

dans dans mon bocal | écrire | grospod
par Jean-Christophe Courte

Toujours passionnant de tester un grand nombre d’outils dans un écrin différent. Désormais, celui du iPhone 6s+.

En discutant avec mon copain Sylvain, je lui glisse en guise de plaisanterie qu’Apple avait peut-être hésité sur le nom de ce produit. iPhone Pro, ça claquait bien1 également.

En faisant tourner divers produits de traitements de texte sur cet écran, je conserve impérativement Editorial mais je garde un faible affirmé pour Drafts 4 ⚑ (9,99 €) qui me sert à tout avec ses actions multiples. Et j’évoque bien ici les prises de notes, CQFD !

Sur l’iPad, c’est l’un des seuls qui supporte Split View et me permet de continuer à discuter avec mes mômes via Messages tout en saisissant des bribes de billets…

Mais le véritable grand changement dans mon quotidien est l’emploi de ce iPhone 6s+ pour saisir ces mêmes notes. C’est de plus en plus dans Drafts 4 sur iPhone que je me retrouve, utilisant moins systématiquement sa version sur l’iPad.

reduc-450

Mais cela a nécessité de réfléchir à nouveau à la configuration de Drafts 4 qui est, rappelons-le, hautement personnalisable. Bref, de balayer des idées un peu étriquées, revenir sur des choix qui me semblaient pertinents (eh non…!!), remettre à plat le tout… Pour cela, j’ai commencé par :

  • Changer la taille de la typo Menlo et la couleur de fond.

reduc-450

  • Réorganiser drastiquement la barre additionnelle entre iPhone (en premier lieu) et iPad. Pour mémoire, Drafts 4 a la bonne idée de synchroniser barre additionnelle et actions contrairement à ces challengers. Bref, regrouper les actions par famille.

reduc-450

  • Nommer correctement les actions dans la barre additionnelle ! Éviter les icônes ou les acronymes prêtant à confusion d’autant que cette barre est glissante, mouvante horizontalement d’un doigt. L’emploi des emojis est amusant, mais je me suis retrouvé quelques fois à hésiter tant l’icône énigmatique que j’avais choisi précédemment me dérangeait. Du coup, je suis revenu à du texte facile de corriger et modifier… Car, au risque de me répéter, la barre additionnelle de Drafts 4 peut faire 10 mètres de long2 si on le souhaite…!

reduc-450

  • Quelle orientation choisir ? Portait ou paysage !? Là, ce n’est pas aisé non plus à définir car chaque mode présente des avantages. Or il est très facile de basculer d’un mode à l’autre en cours de saisie sur le iPhone 6s+ !
  • Virer les actions qui ne servent plus (ou bien trop rarement). Bref, toutes celles qui encombrent inutilement la barre additionnelle.

reduc-450

  • ne pas hésiter à ajouter des prompt (…écrans de confirmation de poursuite de l’action lancée avec annulation ou validation) au lieu de laisser l’action se dérouler toute seule. Après avoir perdu un long texte, j’ai rapidement corrigé mes bévues.
  • Tester régulièrement de nouvelles propositions d’actions tout en les adaptant à mes usages… sans oublier que certaines d’entre-elles peuvent être déployées via TextExpander, superbement supporté par Drafts 4 dans tous ces recoins (oui, mêmes dans les scripts d’action).

reduc-450

Bref, il nous appartient — à nous utilisateurs — de bien régler nos outils, de prendre le contrôle de ce qui va apparaître sur l’écran comme dans cette barre additionnelle personnalisée.

C’est pour toutes ces très bonnes raisons que je persévère avec Drafts 4, n’hésitant pas à bouleverser régulièrement mon environnement de travail en fonction de mes interrogations.

reduc-450

Je n’oublie pas le système de sauvegarde de mes notes, de la plus minimale aux plus étoffées avec du versioning, si, si…!

Bien entendu, je souhaiterais pouvoir régler un chouïa plus fort la valeur de l’interligne, disposer d’autres typos, ajuster comme dans Nebulous Notes ou Ulysses pour iPad ma couleur de fond, etc.

Du coup, cette réorganisation de mes outils dans l’iPhone implique quelques choix difficiles mais pas exclusivement dans Drafts 4. L’idée est de repenser le contenu de mon iPhone.

D’autant plus facile qu’avec Drafts 4 il m’est facile de composer un courriel en Markdown qui sera exporté de manière élégante, etc. Ne pas oublier que cette application est un dispatcher de notes. Bref, ne conserver que l’essentiel et le plus confortable !!


  1. …Même si GrosPod lui va comme un gant…! 

  2. je n’ai pas testé plus d’une mètre mais autant ne pas se limiter…! 

le 18/11/2015 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |