Urbanbike

Recherche | mode avancée

L’iPhone est votre carnet de notes : Daedalus touch

Sur grand écran, c’est pas mal…!

dans dans mon bocal | écrire | grospod | pratique
par Jean-Christophe Courte

Sur le iPhone 6s+, je continue à prendre le temps de regarder ce qui fonctionne sous iOS 9.1 et iPhone grand écran. Et, bonheur, mon fidèle Daedalus touch ⚑ (0,99 €) est actif. Relire Daedalus touch pour iPad, une app pensée pour l’écriture, mon tout premier billet (et la série qui a suivi) daté de mai 2011…

Pour le fun, j’ai testé WriteRoom (triste fin pour un excellent produit) et quelques applications de photographie, etc. Sans aucune surprise, nombre de produits ne sont plus suivis, sans mise à jour depuis les lustres. Et donc définitivement inutilisables comme le Larousse de la Pâtisserie que j’ai essayé de réinstaller à nouveau car iTunes me laisse la possibilité de le charger …à mes risques et périls.

reduc-450

— D’ailleurs, un grand merci ironique à cet éditeur qui n’a toujours pas compris l’intérêt de mettre à jour ce livre numérique, ne répond pas aux courriels ni aux tweets, classe…

Daedalus touch : un mini Ulysses sur iPhone…

Il est clair que je fais partie des utilisateurs de Ulysses ⚑ (44,99 €) qui attendent une version spécifique iPhone après avoir pas mal vadrouillé sur Ulysses pour iPad ⚑ (19,99 €).

reduc-450

En attendant, Daedalus touch fonctionne parfaitement (à condition d’attendre que tous le contenu sur iCloud soit revenu à bon port, n’est-ce pas JC toujours pressé…). En effet, à peine réinstallé, le contenu de mes dossiers Daedalus touch sous iCloud se sont transférés et la version complète de l’application réinstallée sans avoir besoin de le demander.

reduc-450

Juste le temps de configurer ma barre additionnelle selon mes besoins (pfffffff, faire plus simple va être compliqué…! Un appui long et accès à la liste des possibles…), le plaisir de retrouver la touche ⌦ dans cette dernière par défaut (pourquoi n’est-ce pas le cas dans Ulysses pour iPad ?!). TextExpander ⚑ (4,99 €) est — bien entendu — actif (ne pas oublier de synchroniser les extraits), l’export également, que demander de plus ?!

reduc-450

— Ici l’export tranquillement dans Drafts 4

reduc-450

La surface de l’écran rend l’écriture comme la lecture aisée. Du coup, j’ai créé un nouveau dossier de travail, tant pour ce billet que pour avoir le plaisir de me remettre l’application dans les doigts.

Et sur le iPhone 6s+…?

Je l’ai écrit pour le Drafts 4, Editorial, Byword et autres… la surface de ce iPhone 6s+ m’épate car je suis moins tenté d’attendre de rentrer chez moi pour me mettre à saisir sur l’iPad.

Du coup, je me surprend à prendre des notes conséquentes sur l’iPhone sans criser comme avant sur le 5s quand mes gros doigts dérapaient sur le clavier…!

Et la compatibilité de Daedalus touch avec Ulysses (via le Macintosh uniquement) me redonne l’envie de poursuivre malgré cette limite. Bon, se souvenir qu’il est aussi assez facile depuis Daedalus touch sous iPad d’exporter vers Ulysses pour iPad.

En attendant Ulysses sur iPhone…

Bien entendu, ce n’est pas la solution optimale même si elle fonctionne confortablement. Car c’est bien en revenant sur Daedalus touch que je prends conscience des avancées pratiques de Ulysses.

Même s’il n’est pas compliqué de déplacer un feuillet d’une pile vers une autre, Ulysses reste nettement plus souple pour :

  • Retrouver un fichier (avec ou sans filtre)
  • Organiser l’ordre des contenus par la lecture des premières lignes de chaque fragment
  • Sans oublier la coloration syntaxique
  • Et Markdown XL pour la gestion des notes de travail…

Au risque de me répéter : En attendant, Daedalus touch fait l’affaire sur iPhone et permet de retrouver dossiers et feuillets dans Ulysses …sur Mac. Et baliser proprement en Markdown.

Que demander de plus ?!

le 30/11/2015 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |