Urbanbike

Recherche | mode avancée

About.me change de design

Et réduit les options par défaut…

dans bosser n’importe où | pratique
par Jean-Christophe Courte

J’utilise about.me depuis des lustres. Mardi, je suis tombé sur cet article : About.me redesigns its profiles to give purpose to your personal page | The Verge. C’est seulement vendredi soir que j’ai reçu un courriel de about.me pour me proposer d’effectuer ces changements sur la structure de ma page…

reduc-450

  • Jusqu’à présent, ma page sur about.me ressemblait à ceci. Lors du précédent changement de maquette il y a quelques années, la seconde photo (une option pour y placer ma trombine) avait déjà disparu…!

Le nouveau design proposé réduit les options par défaut : moins de mots clés, de liens vers les réseaux sociaux, suppression de la récupération du fil RSS de votre blog, suppression de la partie expériences professionnelles qui se plaçait sous la page d’accueil, fermeture du suivi des statistiques (en tous cas, les accès semblent fermés pour le moment mais c’est peut être la phase de déploiement…), plus aucun choix de typo, etc.

Le but, fort légitime de about.me, est de pousser les utilisateurs jusqu’à présents en mode gratuit à débourser quelques dollars annuels pour, il faut le noter, leur attribuer un nom de domaine en .me dans le package.

L’interface pour changer tout ceci est très bien faite, progressive et à la portée de tous (…pas besoin d’être un expert de la mise en page HTML)…

reduc-450

  • À gauche | Une seule mise en avant (c’est bien foutu…) pour proposer de visiter votre boutique en ligne, votre restaurant, annoncer votre portfolio, etc. Pour ma part, je renvoie vers mon blog, urbanbike…
  • Au centre | plus que 5 mots clés au lieu de 10… (en anglais, CQFD)
  • À droite | Les divers liens vers les nombreux réseaux sociaux…

Bref, j’ai joué le jeu en conservant ce mode service minimal et, même avec les restrictions d’usage, ça passe1 assez bien à mes yeux…

reduc-450

  • Trois designs possibles mais c’est celui-ci qui me convient (j’ai conservé cette photo d’une Nigelle de Damas prise au Potager du Roi à Versailles, inutile de faire peur en mettant une photo récente de votre serviteur…!)

reduc-450

  • Et, bien entendu, sur iOS, la page est responsive et donc s’adapte à tous les écrans…

J’ai évoqué ce service plusieurs fois2 ici même, notamment dans ce billet urbanbike | About me | Communiquer son CV sur la toile en octobre 20123.

Bref, je reste convaincu de la qualité de ce service et ne voit pas ces changements comme une réduction des options mais comme un repositionnement assez légitime — assez bien expliqué — qui devrait inciter nombre de free-lances à ouvrir une page de base puis, à terme, à basculer accessoirement vers le service pro4. Ou pas…

À suivre…


  1. ma propre page sur about.me 

  2. urbanbike | About Me | Un service qui évolue chaque mois… mais ceci ne doit pas vous empêcher d’aller plus loin, lire urbanbike | Pourquoi s’offrir un nom de domaine à votre nom ?

  3. Arf…! En relisant ce billet, j’ai bien conscience que le mode tomate (plus très) fraîche éclatée sur le mur était visionnaire : j’ai cessé mon activité fin juin 2013. 

  4. À près de $50 annuels, ça se discute car d’autres options sont disponibles à des coûts variables dont chez mon hébergeur ou chez mon registrar. Le gros intérêt de about.me reste la simplicité de la mise en ligne de vos informations (restreintes, certes) de base avec un rendu immédiat et professionnel… 

le 22/01/2016 à 20:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |