Urbanbike

Recherche | mode avancée

Adieu la télévision monolithique, bonjour les écrans mobiles

À fond pour une consommation de contenus à la demande

dans dans mon bocal | écouter | pratique | voir
par Jean-Christophe Courte

J’écoutais jeudi soir d’une oreille distraite l’émission Le Téléphone sonne / France Inter sur les nouveaux usages de la télévision1 quand, soudainement, la voix fraîche et assurée d’une jeune fille de 15 ans s’est imposée et a clairement résumé ses usages ainsi que ceux de son jeune frère.

Merci à Gabrielle d’avoir exposé ce qui est également notre quotidien depuis quelques années…!

À la surprise des trois experts, elle a expliquée que, chez elle, la télévision n’est plus ce moment de communion familiale que les générations précédentes ont connu (voire subi…!). Fini les écrans grande surface, plasma, et vive ceux — nettement plus petits — qui offrent mobilité et chargement à la demande.

Bref, s’accrocher aux conventions d’une autre époque de ce média vieillissant, largement concurrencé par internet, ne manque pas de sel. Bref, les utilisateurs changent et cette jeune Gabrielle en est une parfaite illustration.

Comment …? Plus de boîte à images qui trône dans le salon…?!

Dans notre cas, nous avons clôt l’abonnement à Canal fin février après l’avoir réduit au strict minimum ces derniers mois. Ensuite, vu la mauvaise réception due à notre époustrouillante localisation, nous n’avons jamais cherché à nous connecter à la TNT.

Bref, l’écran solitaire de la télévision pourrait resservir à l’occasion pour son lecteur de galettes numériques, on y pense depuis des mois.

Avec une connexion internet faible (mais de qualité1) et des iPads (anciens mais sous iOS 9.3) , chacun fait ce qu’il souhaite avec ces derniers. Entre CultureBox ⚑, ARTE ⚑ et Francetv Pluzz ⚑, le tour de nos diffuseurs est fait. Certes, un brin de YouTube à l’occasion mais, et c’est loin d’être négligeable, ajoutons la radio — France Inter ⚑ et autres — avec écouteurs la nuit en cas d’insomnie.

Pourquoi avoir rompu avec la tradition…!? Sacrebleu…

Je vais lister quelques évidences…

  • programme à la carte en fonction de nos activités et rythmes propres
  • l’aspect multi-usages du iPad qui va de la consultation à la production de contenus… comme ce billet saisi sous Drafts 4
  • l’interactivité de l’écran à l’opposée de la passivité du spectateur face à son téléviseur…
  • sans oublier l’aspect léger, l’iPad nous suit partout, sous la couette mais pas que !

Mais alors, c’est une vie de famille en vrac…

Nullement !

Tout d’abord nous n’avons jamais allumé la télévision pendant les repas, accessoirement la radio en fond sonore pour des émissions comme les papous dans la tête ou le jeu des mille euros. Ou les infos.

Ce sont les repas pris ensemble qui sont les moments du débat… Et ce ne sont pas des moments expédiés en 5 minutes…!

Du coup, être ensemble autour de la table est synonyme de convivialité et discussions animées.

Plus de communion devant un écran ?!

Mais tant mieux…!

Face à un écran, l’émission qui passe n’est pas toujours du goût de tous. J’ai le souvenir, gamin, d’émissions que je suivais sans avoir le droit de l’ouvrir.

Avec un iPad par personne et une connexion minimale, chacun d’entre nous suit son programme, ses envies… (podcast, lecture d’un journal sur le Web, documentaire, etc.). Et l’évoque le lendemain au petit déjeuner ou le soir.

Tiens, un point non évoqué est le partage de liens via Messages (SMS à la mode Apple). Étant tous sur des écrans connectés, nous nous expédions des messages2 avec proposition de visionnage, de lecture de telle info, etc.

L’échange est loin d’être mort ! Bien au contraire et sans être nécessairement réunis… Et ça aussi, c’est nouveau : dans des espaces différents mais connectés…

J’ai écrit quoi ce matin…? Ah oui je vais poster moins de billets ces prochains temps. Bon…


  1. cf. OVH, trois mois après et ajoutez-y trois ans…! 

  2. et sans attendre de réponse immédiate… Ce matin, c’est mon fiston qui me répondait vers 11:00 à propos de liens expédiés la veille, etc. La puissance de feu de Messages est phénoménale… 

le 08/04/2016 à 14:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |