Urbanbike

Recherche | mode avancée

À quoi carburent mes écrans | 8

iPad Pro : on prend les mêmes mais en mode portrait

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | écrire | outils
par Jean-Christophe Courte

Près de dix jours se sont écoulés et il est temps pour moi de (me) faire un premier point sur l’usage de ce iPad Pro grand format versus le iPad Air 2 …désormais sous les doigts agiles (et ravis) de ma fille.

Pour mémoire, la protection de cet iPad est en deux parties (coque et couverture magnétique) et la couverture qui protège l’écran — ou suréleve l’iPad pour l’incliner en mode paysage — est amovible.

Ça tombe bien, je ne la place que quand je me déplace1 (rime riche !) car, le reste du temps, j’emploie le mode portrait (et fort dommage de ne pas avoir une couverture en accordéon dans ce sens là…).

Une touche Tab qui me handicape

Bon, je ne me suis toujours pas fait au gigantesque clavier en mode paysage et, de facto, je saisis de plus en plus fréquemment en mode portrait.

L’énorme avantage est bien entendu de laisser affiché une vaste partie de ma saisie, ce qui me permet de mieux structurer mais, pas assez assurément, de me relire. Mais essentiellement de ne pas taper en plus que la touche tabultation que j’ai tendance à effleurer pour un oui ou un non…

Et je crois avoir compris le pourquoi de ma gène…

reduc-450

  • En superposant les deux claviers sur cette copie d’écran à la même taille, bon sang, mais c’est bien sûr…

Cela n’explique pas tout… Comparons ces deux claviers sur une photo avec Ulysses ouvert…

reduc-450

  • Celui du haut est le classic, le Pro est en dessous en bas… Et c’est bien à gauche que se situe la nouveauté avec la touche Tab que je heurte dix fois par minute…! Je ne m’y fais pas, trop imposante à mes yeux et à mes… maladoigts !!

J’ai bien réactivé le clavier externe Bluetooth mais c’est un fil de trop à ma patte de nomade… cf. iPad Pro, traitements de texte et clavier Bluetooth

Passons aux outils de texte… Pas de gros changements hormis le sens d’utilisation…

Drafts 4, mes premières notes…

reduc-450

  • tous mes premiers jets sont saisis sur cette application puis filent vers Editorial, Ulysses ou Drafts 4… Très bonne synchro entre iPhone et iPad, même barre additionnelle, mêmes actions, tout est synchronisé… Sans oublier TextExpander, CQFD.

Drafts 4 ⚑ (9,99 €)

Ulysses, mes multiples projets…

reduc-450

  • les marges laterales sont confortables. Et, bien entendu, on peut bosser plein écran et avec un clavier Bluetooth. Mais ce que vous ne voyez pas, ce sont les dossiers, les projets avec, pour chacun, un paquet de feuillets…

Ulysses ⚑ (24,99 €)

Editorial, pour peaufiner les billets…

reduc-450

  • J’insiste pas, tous les billets passent nécessairement par lui, ses workflows (que je modifie si besoin est) me font gagner un temps précieux…

Editorial ⚑ (9,99 €)

Carnets de route sur Day One 2…

reduc-450

  • le flux de ma patite existence, c’est dans Day One 2. Je doutais de sa synchro mais elle s’avère epatante…

Day One 2 ⚑ (4,99 €)

iA Writer, pour me relire…

reduc-450

  • Même s’il lui manque toujours TextExpander, je ne rechigne plus à employer iA Writer mais c’est souvent en mode relecture et corrections

iA Writer ⚑ (4,99 €)

D’autres outils…? Pas que des traitements de texte…

Autant j’apprécie Byword sur Mac, autant son usage se réduit sur iOS — Byword ⚑ (5,99 €). Dommage car c’est aussi un très bon traitement de texte. Je me restreins à ceux évoqués ci-avant.

reduc-450

  • Mais ce mode portrait est idéal également avec Reeder ⚑ (4,99 €) pour suivre mes fils RSS et m’informer à toute heure…

Voilà, rapide tour d’horizon effectué… Dois-je ajouter que les outils iOS sont iPad et iPhone…?

À suivre…


  1. Voire la nuit, dès que je décide de me réfugier dans les bras de Morphée. J’y pose mes bésicles sur l’ensemble en équilibre sur le tabouret qui me sert de table de chevet… Je sais, c’est passionnant ! 

le 24/05/2016 à 11:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |