Urbanbike

Recherche | mode avancée

Sac à dos et iPhone | Day One

Balades et carnet de route

dans ailleurs | grospod | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Accumuler des photos, même géolocalisées, n’est pas toujours la meilleure solution pour se souvenir en détails d’un périple, quel qu’il soit

reduc-450

Il suffit d’aller dans Photos pour afficher ces nombreuses options mais constater tout aussi vite que c’est insuffisant.

reduc-450

Un carnet de voyage, annoté succinctement au jour le jour, permet de consigner étapes, rencontres, lieux visités et anecdotes.

Si la version papier + crayon reste la plus viable lorsque l’on voyage dans des territoires lointains sans alimentation électrique ni connexion internet à disposition, pour des balades plus limitées, l’usage de Day One sur un iPhone fait nettement l’affaire.

reduc-450

C’est la solution que j’emploie depuis août 2011. L’application se bonifie au fil du temps grâce à un travail constant de ses développeurs en terme d’ergonomie. Mais aussi en ajoutant des modules qui vont assurément m’intéresser prochainement. Ainsi celui qui permet l’impression1 en couleurs d’un des carnets, en totalité ou sur une période donnée.

Ajout de photos puis rédaction

Plutôt que de faire à nouveau l’éloge de l’application, autant évoquer mes propres usages. Au cours de la journée, je prends pas mal de photos avec le iPhone via l’app Appareil Photo.

reduc-450

Certaines sont nettement plus emblématiques que la moyenne, je ne résiste pas à changer d’optique avec le iPhone 7 plus et sa grande capacité de stockage y contribue assurément.

reduc-450

C’est généralement le soir que je crée les entrées idoines dans Day One (notez cette rime riche…!). Non une entrée unique qui résumerait à elle seule la journée mais une série d’entrées horodatées basée sur mes clichés.

Par exemple, si nous avons pris un cappuccino entre deux musées, cela fait l’objet de 3 entrées. Cela me permet après coup de moduler l’écriture.

Journal sans fin

C’est d’autant plus pratique que la géolocalisation associée à la prise de vue permet de retrouver l’adresse des lieux. Et, tout aussi pratique, Day One ajoute pour chaque contribution les infos météo (température entre autres) mais également le nombre de pas, etc.

Je donne un titre à chaque entrée puis je développe plus ou moins selon le contexte. Cela peut se faire immédiatement mais aussi quelques jours après, au calme.

reduc-450

En effet, chaque entrée peut être complété à tout instant sans que cela change la chronologie.

Sauvegarde sur le Cloud

Et comme cette opération s’effectue généralement dans une chambre d’hôtel ou un gîte avec un peu de wifi, les images ajoutées dans une entrée sont transmises sur le serveur de Day One, façon assez pratique de sauvegarder une série d’images et de textes sans avoir besoin d’intervenir. Bon, la qualité de la connexion est essentielle mais cette opération peut se faire par morceaux, de manière opportuniste selon la bande passante disponible.

reduc-450

En gros, Day One synchronise dès qu’il peut le faire, quitte à poursuivre cette opération à un autre moment.

De l’importance des cartes

Bien entendu, l’aspect chronologique est clé mais je lui préfère de plus en plus l’étude de la carte qui affiche l’emplacement des photos prises au iPhone sur tout un territoire, quelque soit l’année de prise de vue.

reduc-450

Day One affiche des concentrations d’images qui se morcellent dès lors que l’on agrandit la carte, que l’on zoomme sur une portion de territoire jusqu’à l’échelle des rues d’une ville.

Bref, cette application m’est devenue au fil du temps indispensable d’autant que l’on peut ajouter jusqu’à dix clichés par entrée. Et que le balisage markdown est disponible pour styler son texte.

Mémoire

Tout le monde comprendra que cet app me permet de retrouver avec précision la trace de mes précédentes balades, voire une adresse, un lieu à visiter à nouveau. Ou servir de juge de paix quand il s’agit de restituer dans la chronologie de nos vies tel ou tel événement.

Mais au quotidien, je m’appuie également sur un autre outil, Moves pour mémoriser nos trajets dans une cité…

À suivre !


  1. côté Workflow Publishing, Day One intègre ainsi en son sein une fonction non technique qui ravira tous ceux qui souhaitent partager en quelques exemplaires leur carnet de voyages sans rentrer dans des réglages complexes. 

le 12/06/2017 à 11:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |