Urbanbike

Recherche | mode avancée

Décompression | 8

Vivre chaque jour comme si c’était le dernier (refrain)

dans groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Vers la fin, les années semblent passer plus vite… Message de service aux générations suivantes !

En aparté, je ne regrette pas d’avoir désarmé ma propre embarcation1, de prendre désormais le temps de vivre. C’est pas mieux ou moins bien, c’est juste différent.

reduc-450

Je lisais dans la presse les déclarations des politiques battus, des anciens députés qui se retrouvent sans rien, leurs galères personnelles même s’ils bénéficient d’un sacré filet de sécurité pendant 3 ans. Et parfois lu quelques paroles de colère à propos de ceux qui ont eu l’outrecuidance de ne pas les reconduire.

Il est clair que quand tu surfes une vague pendant cinq ans, tu sais bien qu’au bout, il y a – au mieux – une plage. Et parfois, un requin !
Soit repartir – à la force de ses seuls bras – pour embarquer sur une vague, histoire de surfer quelques années de plus.
Soit rester sur la plage, retirer sa combinaison et profiter des derniers rayons de soleil…

Retour brutal au sol

Là où cela devient un “poil” indécent, c’est quand ces personnes jugent leur retour brutal, voire inhumain.

  • Attendez, où étiez-vous ces dernières années ? On ne vous a pas entendu des masses quand cela concernait d’autres catégories sociales !

Aussi, bienvenue parmi tous ceux dont c’est le quotidien de chercher un emploi (sic !), ces moments qui se prolongent, oscillent entre pôle emploi, CDD et fins de mois compliquées.

Comme chez les “sans-dents”, il va vous falloir apprendre à vivre avec moins que vous obteniez avant automatiquement.

Apprendre à faire des choix

Ce n’est plus fromage et dessert mais juste un plat, voire une simple entrée. Mieux, le retour à l’eau du robinet vous évitera d’être exposés aux sulfites ou aux sucres mauvais pour la ligne.

Coté mode, vous allez découvrir que l’on peut porter les mêmes t-shirts pendant des années2. Idem pour les jeans, les trous et déchirures se forment tous seuls, inutile de s’offrir des fringues artistiquement usés.

Pour une prochaine mandature, c’est pas un mauvais exercice : vous aurez appris au quotidien à vivre comme vos électeurs, découvert qu’un SMIC, c’est effectivement un poil léger pour élever ses mômes. Vous rendre compte que les transports en commun ou le vélo sont de chouettes solutions pour se déplacer.

Et comme plus personne ne vous reconnait, vous allez même découvrir que l’on peut se faire contrôler, faire la queue pour payer vos courses, pointer devant un guichet !

Redevenir un simple citoyen à l’écoute des réels besoins, apprendre à s’occuper des choses simples mais efficaces à mille lieux des envolées lyriques sans lendemain.

Bon, je ne fais pas d’illusions : les réseaux de soutien feront le nécessaire pour les assister dans cette traversée du désert. Mais, qui sait, ces derniers également tentés d’aider des candidats neufs au lieu de miser sur de vieux chevaux !

reduc-450

Profitez du temps qui reste

Du coup, ce que je souhaite à celles et ceux qui ne vont plus être sous les feux de la rampe, c’est de profiter totalement des moments qui viennent, redécouvrir leur environnement. Voire couper leur portable et aller marcher le nez au vent.

Sacré programme ! Moins de monde à satisfaire et sanction immédiate en cas d’échec !


  1. urbanbike | Décompression | 6 

  2. Voire dix ou quinze ans, si, si ! Et même qu’un slip troué peut également se porter, ça ne se voit pas ! 

le 19/06/2017 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |