Urbanbike

Recherche | mode avancée

Alors, cette série sur Drafts ?

…complexe du fait d’une app qui évolue en permanence !

dans écrire | groummphh | outils | usages
par Jean-Christophe Courte

Toujours en projet — dès que j’aurais quelques longues semaines devant moi — de proposer de courts billets sur les principales facettes de cet épatant outil que j’emploie essentiellement sous iOS1, Drafts !

J’ai le privilège de charger2 des versions préliminaires (bêtas) avant qu’elles n’aboutissent finalisées sur l’Apple Store et reste ébahi par l’apport régulier de petites astuces qui rendent encore plus Drafts indispensable à mes usages !

Contrairement à nombre de produits qui espacent les mises à jour, Drafts avec sa communauté hétéroclite d’utilisateurs et son développeur réactif et inventif s’offre le luxe de muter régulièrement et attendre les réactions…!

Nombre d’utilisateurs, fréquemment développeurs astucieux, n’hésitent pas à proposer idées, actions, scripts pointus pour répondre à des usages particuliers. Et enrichir le catalogue en ligne disponible…

Du coup, cela amène du grain à moudre au développeur …qui n’hésite pas à réécrire certains scripts qui lui semblent pertinents et les rendre disponibles à tous. Ou à fournir de nouveaux outils pour faciliter leur intégration, offrir plus de communication avec des tas d’applications dont je découvre l’existence pour le coup, notamment toutes celles qui utilisent le protocole x-callback-url !

C’est tellement riche qu’il existe pratiquement (!) une action pour tout ce dont nous pourrions avoir besoin.

Cela tient en premier lieu à Greg, son développeur3. Et au fait qu’il n’ait pas hésité à déconstruire puis reconstruire son application sur de nouvelles bases, fondations.

L’application ne semble pas figée, ce qui peut décontenancer à première vue… Or le développeur reste attentif aux suggestions de ses utilisateurs, à leur retours et il suffit parfois d’attendre que de nouveaux ajouts coïncident avec des demandes formulées quelques mois plus tôt.

Dernier point et non des moindres : chaque utilisateur de ce produit est unique ! Comme la (ou les) barre(s) additionnelle(s) ainsi que les actions qui y prennent place sont du ressort exclusif de chacun d’entre nous, de nos besoins, l’organisation de Drafts est différente sur chaque écran !

Ceci explique pourquoi c’est assez casse-gueule de se lancer sur ce sujet. Du coup, j’ajuste ma propre configuration avant de démarrer. Je me suis enfin décidé à ne montrer que mon environnement, quitte à ne pas être exhaustif…!

À suivre…!


  1. …Un jour, si je rentre dans mes frais de justice (deux procédures gagnées coup sur coup), je devrais disposer en théorie de quoi remplacer mon vieux MacBook Pro 17 de 2009, me retrouver avec une machine supportant la version MacOS et donc… Drafts ! Un jour ! En même temps, les sept années passées m’ont démontré l’inventivité procédurale dont certains peuvent faire usage… toutes ces péripéties également se distillent peu à peu en un récit …dont je finirais peut-être par assembler les nombreuses pièces et publier… 

  2. Comme des tas d’autres testeurs nettement plus actifs ! 

  3. Et, désolé d’être cru, au fait qu’il soit seul et ne perde pas un temps précieux à négocier : il teste, ajoute et retranche si nécessaire. 

le 20/02/2020 à 16:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |