Urbanbike

Recherche | mode avancée

Bref passage à | Piobbico

Et son épatant musée des arts et traditions populaires

dans ailleurs | voir
par Jean-Christophe Courte

Depuis Acqualagna, la route est pratiquement directe pour atteindre ce village éloigné dans les Marches, une trentaine de minutes en voiture depuis notre hébergement. Et, comme à notre habitude, nous sommes en mode découverte sans guide de voyage, juste nous fiant à nos ressentis.

reduc-450

  • Acqualagna à droite, Gubbio en bas. L’épingle centrale marque la position de notre vendeur de jambon (dernière photo…!)

On évite les quartiers les plus récents pour filer vers ce qui nous semble le bâti le plus ancien et, effectivement, plus trop possible de circuler, on se trouve une place de parking et nous rentrons dans un secteur près des rivières avec des marques de crues atteignant tranquillement le premier étage.

reduc-450

On est en montagne et les pluies peuvent être redoutables en convergeant sur un village même construit sur une hauteur, certains bâtiments proches des voies d’eau le payent cash.

reduc-450

C’est le moment de franchir un pont et de rejoindre la vieille ville excentrée et pas mal abandonnée avec ses ruelles étroites et souvent raides !

reduc-450

reduc-450

Au bout de notre périple, un ensemble assez homogène et désormais faisait office de Mairie, le Castello Brancaleone.

reduc-450

Qui ouvre au moment de notre arrivée et, surprise, qui se visite. Je ne vais pas revenir sur les modalités de la visite quasi sur mesure vu que nous étions les seuls touristes, sur les échanges avec notre guide (un personnage atypique, rustique et d’une extrême gentillesse qui a été adorable dans toutes ses explications).

reduc-450

À noter cette horloge inversée, une autre se trouve à Bergame.

reduc-450

Déjà, nous étions dans notre élément, le Castello Brancaleone est une sorte de musée des arts et traditions populaires paysannes de la région de Piobbico, les objets qui le composent donnés par les habitants et c’est franchement un très chouette voyage dans le passé proche.

reduc-450

Chaque outil nous remettait en mémoire nos propres grands-parents mais aussi nombre d’activités désormais disparues.

reduc-450

Et un rappel des conditions de vie dont ce puits qui récupères les eaux de pluie…

reduc-450

Le Castello dispose aussi de pas mal de petites pièces souvent modestes mais qui dans ce contexte permettent d’imaginer la vie dans cette région des Marches.

reduc-450

Une longue heure de visite et, au retour, une petite faim vite comblée dans cette boutique avant le pont…!

reduc-450

Autres clichés sur Photager

le 28/07/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |