Urbanbike

Recherche | mode avancée

Changement de cap, oui…

Éviter l’écueil de la lassitude

dans écrire | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Brève réponse aux lecteurs surpris par le changement de bord des derniers jours… Pourtant, si vous me suiviez depuis 2003, vous ne devriez pas l’être !
Cet énième changement de cap m’évite un encalminage dans la crique de la routine

Je partage ici humeurs, expériences, lectures : bref un joyeux capharnaüm de sujets divers.
Néanmoins cette succession de brèves n’est pas nouvelle : j’en publiais sur Twitter (@urbanbike) mais j’ai décidé de les consigner dans ce bric-à-brac1 au lieu de les disperser…

« Oui, mais quand même… »

Je vais être rude2, direct…
Je me fous des avis et conseils depuis deux décennies, c’est mon unique constante3

Personne ne vous oblige à lire ce blog4 qui ne contient ni abonnement, demande de soutien ; ni publicité, mailing list, enquête de satisfaction (!!) ; n’a aucune périodicité, ligne éditoriale, commentaires, cookies (lire ce billet de la CNIL)…
Bref, des choix que j’assume5.

urbanbike reste essentiellement mon terrain d’écriture6. Il évolue avec le risque de vous bousculer, de déplaire : tant pis pour moi…

Bonne journée !

reduc-450

Je possède l’art subtil de me faire des amis…!


  1. Et sans la limite des 256 caractères de Twitter… 

  2. En plagiant AudiardLecteur, mon petit… Je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L’homme de la Pampa parfois rude reste toujours courtois mais la vérité m’oblige à te le dire : tes remarques commencent à me les briser menu ! 

  3. Celui du saltimb(r)anque qui n’a rien à prouver, surtout au terme de mon existence…! 

  4. Comme je l’ai écrit naguère, je n’ai aucune idée du nombre de lecteurs (…même s’il me serait facile de lancer cPanel pour le découvrir), j’écris en premier lieu pour ma pomme, ce site étant une base de données dont je suis le premier utilisateur. 

  5. Lire : À propos d’urbanbike… 

  6. Laisser ce blog en ligne, mais masqué, reste une option… 

le 12/10/2021 à 12:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |