Urbanbike

Recherche | mode avancée

Construire et développer sa pensée, dialoguer avec un ado autiste

Messages, un outil ad hoc

dans autisme | dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

J'ai du l'évoquer quelque part sur urbanbike. J'échange énormément avec l'application Messages sur iPad. Pour une adolescente autiste, saisir au clavier est nettement plus adapté que de s'exprimer oralement. Elle prend du coup le temps de construire et développer sa pensée.

Le scénario est quasi immuable, elle est dans sa chambre et moi dans la mienne. Elle vient de voir un documentaire sur ARTE en streaming sur son iPad, elle a une question en tête…? Hop, un message.

C'est souvent long mais cela s'avère à l'usage un excellent outil pour l'amener, par petites touches, à formuler tout ce qu'elle a à dire. Dès qu'elle se rend compte qu'elle n'a pas été assez précise, hop, elle ajoute le détail indispensable. Et je réponds point par point.

Adapté

Elle a le besoin d'épuiser le sujet avant de passer à un autre. Un autiste ne sait pas passer d'une conversation à une autre, n'arrive pas à en suivre plusieurs en même temps. Conservez ce trait particulier en mémoire (…et passez un peu de temps sur cette partie du blog de Martin Winckler)…

Quand vous lui demandez comment ça va, sa réponse n'est jamais un banal ça va mais une vraie réponse. C'est pourquoi elle s'exprime peu en milieu scolaire, étonnée par la superficialité des échanges.

Oui, et toi…? n'est pas une réponse pour un autiste.

Une longue enfilade de messages

Du coup, Messages est ideal pour communiquer et revenir sur des détails qui peuvent vous sembler insignifiants mais qu'elle a impérativement besoin de comprendre. Le sens de telle expression, pourquoi telle remarque, etc.

Au départ, c'était parfois horripilant car j'essayais de rester concis. Mais c'est devenu un exercice de patience et je commence à formuler mes réponses en élargissant à ce qui ne manquera pas de m'être demandé.

Pour un autiste, rien n'est superficiel, tout a le même poids, la même importance.

C'est devenu notre quotidien. Elle est nettement plus à l'aise à l'écrit et prends le temps de forger ses questions comme ses réponses.

Elle comme moi pouvons attester de l'effet bénéfique sur sa manière d'appréhender le monde, elle me pose des questions qu'elle ne formulerait pas oralement. Bref, du coup, nous voici souvent dans une correspondance épistolaire… et instantanée !

Certes, il y a encore des petits trucs à régler, son irritation quand je ne réponds pas de suite car je suis déjà au téléphone ou autre. Elle a parfois du mal à masquer son impatience.

Bref, ces échanges lui ont permis, à leur mesure, de progresser. Mieux, elle ajoute désormais le contexte à ses histoires au lieu de balancer son propos sans la notion lieu ou date, sans situer les protagonistes

Enfin, ce n'est jamais pénible…!

Elle écrit sans fautes, avec des expressions choisies. Plus amusant, elle corrige ma saisie erratique ! Et fait preuve d'un humour désarmant.

Une tablette sinon rien…

Sans vouloir faire de la pub pour l'iPad, voilà un excellent investissement pour communiquer avec des enfants différents et intelligents. Pas la peine d'investir dans le dernier né de chez Apple, un iPad 2 ou 3 fait parfaitement l'affaire. En cette période où des utilisateurs de la première heure vont migrer vers le iPad Air ou mini, aidez-les à s'offrir leur nouveaux précieux en les débarrassant à vil prix de leurs anciennes tablettes !

Note de fin : cela va sans dire mais je précise que l'on se parle bien entendu tous les jours longuement…! Mais, pour échanger en profondeur sur une thématique donnée, Messages est pas mal…!

le 13/11/2013 à 07:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |