Urbanbike

Recherche | mode avancée

En ville, ronronner ou sonner ?

Vélo ou trottinette, avertissez !

dans brompton | dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Les vélos électriques, trottinettes et voitures électriques devraient-elles être un chouïa bruyantes ou moins silencieuses, ronronner…?
Oui, si j’en crois le nombre de fois où j’ai failli être tamponné ces dernières années dans une rue piétonne !!

Sur route, les véhicules électriques ne peuvent masquer le bruit des pneus (certes léger) sur l’asphalte mais, en ville, à faible vitesse dans une rue piétonne, ils sont quasi inaudibles.

Paradoxalement, ce ne sont pas eux que je crains mais bien les conducteurs de trottinettes électriques ou de vélos qui se faufilent, nous frôlent en silence.

Comme je ne perçois pas toujours leur arrivée (merci, bien que vieux, je ne suis pas encore totalement amorti et sourd ;-), les probabilités d’être bousculé augmentent.

En cause ?
L’absence de bruit ou d’avertissement ! Ce silence m’incite en tant que piéton inconscient à agir comme toujours, obliquer soudainement vers une entrée d’immeuble entr’ouverte pour me glisser dans une arrière cour jusqu’alors inaccessible ; dévier vers une fontaine ou une façade pour la détailler !

Certes, en cas d’accident, le conducteur de trottinette ou de vélo sera tenu responsable pour défaut de maîtrise de son véhicule.

Mais je m’en fous.
Hormis le choc qui peut être violent (voir mortel), ce qui me désole est l’incapacité de mes pairs (…je suis cycliste !) à ne pas faire usage de sonnette, d’avertisseur.
Voire de ne pas avertir par la voix !!

Sur nos propres Bromptons, nous avons des sonnettes avec un timbre sec et vigoureux qui s’entend fort bien.

À tous ces nouveaux cavaliers qui enfourchent ces moyens de transport, un peu d’anticipation, que diable !
Ce n’est pas compliqué d’avertir.

Ok, je marche assez vite en ville avec mon sac à dos vide (ou chargé de victuailles) ; je lambine rarement derrière un groupe de piétons.

Pour autant : dois-je désormais ajouter des rétroviseurs à mes lunettes pour me prémunir de l’arrivée silencieuse et inopinée d’une trottinette ?!

Ça va mal finir (…pour moi assurément) mais aussi pour celui qui m’aura heurté si j’ai encore la force de réagir…!

reduc-450

Alors ?
La solution est d’avertir : une petite trompe (rigolo mais pas très efficace) mais surtout une sonnette (…ça coute 3 ou 4 €, premier prix). Voire un grelot à demeure sur le cycle comme le font quelques VTTistes que je croise sur la Sainte-Victoire ?

Souvent un simple « pardon, pardon ! » à bonne et intelligible voix évite le pire.
Et accompagné d’un sourire chasse tout agacement !

le 13/05/2022 à 21:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |