Urbanbike

Recherche | mode avancée

iA Writer et templates d’export…

Sur mon vieux Mac pour des impressions sympas…

dans dans mon bocal | écrire | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Certes, je sais fort bien que je ne peux bénéficier de toutes les options de la dernière version de iA Writer pour cause de non emploi de la dernière version du système… L’obsolescence ne doit pas toujours être associée à la vétusté du matériel, mon MacBook Pro 17 fonctionne comme une horloge depuis 2009 mais l’impossibilité de passer sans heurts à Sierra via une simple mise-à-jour me place dans l’embarras… Sans ressources financières1, inutile de rêver…

En attendant, et malgré des limitations encore marginales, j’explore encore et toujours mes traitements de texte Markdown.

La cause…?

Les devoirs de licence que ma fille rédige et qu’il me faut simplement récupérer puis imprimer. Même si elle n’emploie que Ulysses au quotidien, je reçois via Mail ou Messages ses fichiers .txt que je transforme en impression papier après avoir jeté un oeil sur son balisage (…oui, c’est mon unique contribution ainsi que d’ajouter des espaces insécables avant certains signes de ponctuation…!).

Et c’est ici que iA Writer prend tout son sens (même si je pourrais légitimement effectuer la même opération depuis Ulysses, CQFD.). De fait, comme l’excellent MultiMarkdown Composer, iA Writer affiche sur Macintosh le texte balisé et, en regard, le rendu stylé de l’ensemble avant impression…

C’est très agréable de pouvoir corriger quelques balises et vérifier dans l’instant qu’une bévue a été réparée…

reduc-450

J’ai fini par installer les quelques templates supplémentaires proposées sur le site de iA Writer.

Et je me suis naïvement demandé si je n’allais pas en bricoler une pour notre propre usage… Avant d’ouvrir quelques fichiers et les refermer aussi sec…! Pas assez calé pour ça…!

En tous cas, n’hésitez-pas à les installer (…ces templates disponibles). Ça se passe via les préférences (copie d’écran ci-dessus, portion en bas à droite)…

Bon, j’attends désespérément quelques mises à jour sous iOS dont celle de Provoke mais, rien…


  1. On verra en fin d’année si l’épée de Damoclès suspendue par nos vautours depuis 2014 s’abattra sur nous… Ou pas. 

le 17/11/2016 à 14:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |