Urbanbike

Recherche | mode avancée

Lettre ouverte d’un amoureux déçu

Très chère Pomme

dans groummphh | signé lukino
par Lukino

je me permets de t'écrire suite à l'incompréhensible absence de réaction de ton service commercial depuis plus de deux mois (j'espère qu'il n'y a rien de grave !). Rappelle-toi, je t'avais téléphoné pour te faire part du problème de batterie constaté sur notre iPod Mini, acheté au mois de mai 2005. L'appareil n'étant plus sous garantie, mais le problème étant apparu très vite après l'échéance de celle-ci, j'avais sollicité de ta bienveillance une prise en charge gracieuse et élégante du problème. Sauf erreur de ma part, ma demande a été enregistrée sous le délicieux numéro de dossier 63 96 93 93, après une longue et sympathique conversation téléphonique surfacturée.

Ne voyant rien venir, je suis allé voir mon Apple Center, qui me propose généreusement le remplacement de la batterie par tes services pour 75 euros, une paille pour une batterie qui semble devoir être changée annuellement. L'iPod est un joli gadget (j'ai également un iPod Nano à la maison — nous sommes une famille nombreuse), mais pas exactement donné, on est bien d'accord ? S'il nécessite de surcroît un entretien aussi onéreux, tu comprendras les regrets que je commence à nourrir à son endroit…

Hormis ces deux appareils, je suis l'heureux propriétaire d'un G5 — qui me donne entière satisfaction, après avoir eu un G3, un iBook, un Centris 660 AV, un Mac SE et un Mac plus. Comme tu le constates, je suis un très vieux ancien client (un fournisseur, aussi, à l'époque bénie de ton Studio Graphique, où tu conduisais une politique nettement plus dispendieuse), et je me suis toujours loué de la robustesse et de la fiabilité de tes machines (tu seras heureux d'apprendre que le Mac SE que tu m'avais royalement offert contre l'exploitation de mon projet de diplôme de fin d'études fonctionne toujours).

Aussi te saurai-je gré de ne pas me laisser sur cette désagréable impression, en faisant ce qui est en ton Pouvoir. J'aimerais continuer à entretenir avec toi cette relation affective qui a toujours prévalu entre nous, même si je crois comprendre que ton irruption dans la diffusion de masse avec tes juke-box numériques t'a conduit à une gestion moins personnalisée de tes vieux amis…

Bien à toi, ton toujours fidèle

Jacques Lucchino
Illustrateur Graphiste Multimédia

image

le 12/11/2006 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Lukino |