Urbanbike

Recherche | mode avancée

Liberté d’expression, Twitter, etc.

Pause toujours ! Merci Musk…

dans dans mon bocal | groummphh | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Cela fait deux ans que je m’interroge : après avoir coupé définitivement avec L’univers Zuck, effectué des incursions ci et là dans des réseaux sociaux, je subis l’inexorable mutation de Twitter

Entre les tweets sponsorisés, le masquage partiel — saloperie d’algorithme ! — des comptes auxquels je suis abonné (…et que je redécouvre via Twitterrific !), les suggestions incessantes d’abonnement à lak, la suspension temporaire de comptes de qualité après des attaques — en meute — de bots1, la désinformation omniprésente avec force bobards (RT à fond), je fatigue…!

Présent depuis 2009 sur Twitter2, j’ai commencé à réduire.

En priorité, réduire le temps sur Twitter

Ces derniers mois (campagne électorale, informations délirantes sur l’origine de la pandémie, justification de la guerre en Ukraine, propos tranquillou sans filtre de certains leaders politiques, commentaires sans nuances3 émis par des trolls de compétition, comptes sponsorisés incessants, propositions de thématiques — sportives essentiellement — dont je me fous mais qui reviennent sporadiquement).

J’ai fini par bloquer près de 14 000 comptes et un bon millier de mots clés pour m’assurer une certaine tranquillité.

Je lis le petit millier de personnes que je suis, en masque certains quand l’objet des joutes m’échappe.

Pour éviter de papillonner (j’ai une forte propension à m’égarer !), je publie au maximum en aveugle : via Linky, je poste simultanément sur Twitter et Mastodon ce que je souhaite partager sans attendre de retour (mon nombre d’abonnés — de qualité — est aussi faible que mes lecteurs sur urbanbike :-).

Ces informations sur Twitter sont détruites au bout d’une semaine avec le concours de tweetdelete.net (je rédige pas des brèves en partage pour la postérité, c’est pour les amis et ceux qui tombent dessus par hasard).

Bref j’en étais là de mes réflexions sans lendemain quand soudainement — paf ! — le disruptif Elon Musk m’offre LA solution.

Bon sang, mais c’est évident.

Merci ! Oui, merci à toi, ô phare de l’humanité, génial entrepreneur, future gloire intergalactique (…j’en fais pas trop, ça va…?), pote de cet autre génie à la flamboyante sculpture orange, heuuuu… de m’avoir ouvert les yeux.
Et donné… l’Elon4 nécessaire pour bouger…

En attendant que Musk refonde (à son idée) Twitter, pour en faire cet outil idéal de la liberté d’expression, permette à ses nombreux copains5 honteusement harcelés de causer enfin sans filtre et sans gants, ripoline cet espace…
pause !

reduc-450

Sur Mastodon, je me (re)pause…

Cette pause, je l’aménage tranquillement (y’a pas le feu au lac) dans Mastodon. Relire cet ancien billet urbanbike | Retour vers Mastodon

Je retrouve l’esprit frondeur des débuts de… Twitter, y croise de plus en plus de copains qui n’ont pas peur de tester à nouveau.

Ce n’est pas si compliqué de basculer à condition d’employer de nouveaux outils.

  • via l’épatant Linky, je vais continuer à publier simultanément sur Twitter et Mastodon, mais privilégier ce dernier en terme de réponses. Ensuite, congeler mes comptes Twitter…
  • Drafts me propose désormais une action pour poster directement… Post to Mastodon | Drafts Directory en plus de Linky vers Twitter et Mastodon, un simple x-callback-url de votre serviteur déposé il y a… trois ans…!
  • je teste Tootle pour iOS qui est multi-comptes
  • mais également Mastodon pour iOS (un seul compte pour l’instant)…
  • sous macOS : une app gratuite épatante, Whalebird

Bref, je peux déjà anticiper la suite (sauf étonnant retournement) :

  • mon vieux blog sans commentaires (ouvert en 2003)
  • un (ou deux, ou plus) fils d’échange sous Mastodon.
  • des comptes en déshérence sous Twitter

Objectif ?
Mais vivre (héhé, ce jour est peut-être mon dernier !).

Bises virtuelles garanties sans Covid.

Et encore merci Elon…

Note de fin : je vais un peu bricoler urbanbike.com ces prochaines heures (cosmétique de maintenance) et attends une éventuelle réponse pour un transfert de compte Mastodon…


  1. genre 3 lettres + 6 chiffres 

  2. comprendre : à verrouiller mes (trop) nombreux fils dédiés, une fausse bonne idée mise en pratique naguère (aucun regret). 

  3. autant je glisse sans peine sur les fautes d’accord, d’inattention (héhé, j’en commets tous les jours) ; autant j’ai du mal avec les propos flous qui cherchent à déstructurer (!!) la pensée de leurs auteurs ;-) Même l’argument du correcteur orthographique en vadrouille ne passe pas ! 

  4. je n’ai pas été trop Elon pour réagir (je ne les fais pas toutes…) 

  5. gros clients, fournisseurs, états injustement moqués, pourvoyeurs incompris de blagues sexistes et de propos mal interprétés… 

le 27/04/2022 à 08:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |