Urbanbike

Recherche | mode avancée

Lire le journal au format PDF, quel plaisir…!

Typographie et mise en page

dans groummphh | lire | mémoire
par Jean-Christophe Courte

Cela fait maintenant deux mois que je me suis abonné au site internet du journal Le Monde — inutile de m'expliquer que c'est un bon ou un mauvais journal, ce n'est pas l'objet de ce billet…!

Bref, depuis deux mois, je surfe sur Safari pour lire Le Monde in extenso à travers un affichage HTML + CSS sophistiqué mais à des années lumières de l'édition papier… Je lis également sur la toile Libération, Le Figaro, La libre Belgique et bien d'autres journaux francophones — ou non. J'apprécie le fait de pouvoir transmettre les URL des articles à mes proches et amis. Mais cela reste typographiquement très pauvre.

Revenons, au Monde. Je dois reconnaître que je n'ai jamais cherché à le lire en PDF jusqu'à présent, persuadé que mon abonnement de base ne l'autorise pas. Dont acte.

Et puis, hier après-midi, je clique sur un lien dans un des messages quotidiens adressé par le journal et je me retrouve avec la possibilité de télécharger l'édition du jour (…je ne sais si cela est relié ou non à la grève de l'imprimerie d'Ivry, soit dit en passant…).
Clic !

20100105_pdf_002.png

Les éditions des jours précédents étant disponibles, j'ai chargé par effet d'aubaine les anciennes éditions…

20100105_pdf_001.png

Et hop, ouverture du .pdf via Acrobat en plein écran.

20100105_pdf_009.png

Bon sang, mais c'est bien sûr…!
Quel bonheur de retrouver une mise en page soignée et une véritable réflexion typographique qui aide à la lecture…! Du coup, je me suis retrouvé dans le même état d'esprit qu'en lecture de l'édition papier.

Quelques détails de l'affichage pleine largeur — 150 % — sur mon écran 23 pouces pour comprendre…

20100105_pdf_003.png

Le plaisir de retrouver des images non réduites…!

20100105_pdf_004.png

Des blancs, des filets, des retraits…

20100105_pdf_010.png

20100105_pdf_011.png

Une organisation en colonnes ou blocs des informations…

20100105_pdf_005.png

Des lettrines, des gris…

20100105_pdf_006.png

Des cartes vectorielles en couleurs parfaitement définies en habillage…

20100105_pdf_007.png

Des graphiques financiers (mon ancienne activité dans les années 90)…

20100105_pdf_008.png

Et la météo d'aujourd'hui…!… Le tout servi par une typo impeccable.

Cela change, par exemple, du verdana utilisé sur urbanbike, non…?! Certes il est possible via un dispositif comme Typekit d'alimenter typographiquement un site Web. Mais selon le navigateur, on obtient un affichage différent et l'on reste prisonnier des limites de bazar… Sans oublier la panne de serveur ou de réseau.

Or, en utilisant une simple application de mise en pages, InDesign ou XPress, voire même Pages, plus de codage CSS qui risque de décrocher avec tel navigateur. Un seul format et tout lecteur correct de PDF est capable d'afficher correctement glyphes, images en place et transparences… Et sans modification de positionnement ni de justification…!

Ce matin, avant d'activer ce billet, je suis allé sur le site de Libé puis du Figaro pour voir ce qui était proposé au lecteur non abonné. Des consultations partielles à l'écran avec l'achat de l'édition du jour en PDF à l'unité.

Aussi, en ce début d'une année qui devrait dévoiler une tablette pommée (sic !) — mais loin d'être perdue ! — il me semble qu'un retour vers le .pdf et la mise en page traditionnelle s'avère plus que nécessaire pour le plaisir de la lecture et, ce, quels que soient les apports astucieux mais futurs de HTML 5 et CSS 3…!

Or, avec un GrosPod à grand écran disposant d'une résolution de folie (la définition excellente de mon iPhone par exemple), capable d'afficher confortablement du PDF en couleurs, c'est certainement l'une des voies les plus intéressantes pour la diffusion de documents écrits. D'autant que cela fait juste un paquet d'années que cette technologie est mûre et utilisée quotidiennement par l'édition…

C'est aussi aux éditeurs en tous genres et aux metteurs en page de redécouvrir le plaisir de la typo et des maquettes léchées tout en y ajoutant du scripting pour obtenir des effets impossibles sur le papier comme des fenêtres surgissantes par exemple. Et ne pas hésiter à utiliser à fond les hyperliens qui sont disponibles même dans un fichier au format PDF (c'est d'ailleurs ce qui manque quelque peu dans l'édition PDF du Monde téléchargé…).

Bref, j'espère que l'arrivée de cette tablette va permettre à certains de redécouvrir les nombreux avantages de cette technologie rodée. Pour ma part, je vais vérifier que mon abonnement au Monde me permet de continuer à bénéficier de cet accès à l'édition PDF, quitte à le modifier pour ce faire.

Bien entendu, cela a un coût et donc se faire à l'idée que le temps des news gratuites sur la toile s'achève hormis piocher ci et là des sujets. En même temps, cela semble assez logique. Le processus de distribution de ces infos fonctionne de mieux en mieux et il est normal de rémunérer tant les journalistes que le système de distribution de cette info.

Cela vous choque de payer…? Pas moi.

20100105_pdf_012.png

Un autre nuage de mots…?

20100105_pdf_012b.png

le 06/01/2010 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |