Urbanbike

Recherche | mode avancée

Mais où est le justificatif de l’infraction…? | 2

Arnaque au stationnement ? Parfois tu peux y penser !

dans ailleurs | dans mon bocal | vieillir
par Jean-Christophe Courte

J’aime l’Italie. Et quand je m’y rends avec ma petite tribu, c’est en train puis avec une location de véhicule sur place. Il y a quelques années, j’avais reçu, trois mois après notre excursion des amendes assez étranges1.

L’an passé, je n’avais pas eu de soucis en revenant de Tivoli.

Mais cette année, changement de loueur et une amende de 40 euros reçue par courriel. Celle-ci aurait été établie lors de notre passage à Bologna2. Reçue mi août par une infraction qui aurait été dressée le 28 Mai. Pas d’heure d’infraction mais un petit souci à mes yeux :

  • Notre hébergeur3, Alessandro, nous avait prévenu des caméras automatiques et nous avait indiqué le chemin précis à prendre pour nous rendre Piazza VIII Agosto dans le grand parking souterrain payant.

  • Nous nous sommes garés toute la journée place A 165 (je suis devenu très méfiant, je fais une photo pour chacun de nos stationnements !).

reduc-450

  • J’ai un billet et surtout une preuve de mon paiement par Carte Bleue.
  • Moves a enregistré finement notre parcours tant piéton que automobile.

reduc-450

  • TomTom Go Mobile m’a d’ailleurs guidé impeccablement pour accéder à ce parking, exactement comme notre le chemin indiqué par Alessandro…

Bref, nous ne sommes jamais rentré en voiture dans la partie historique de Bologne.

Malheureusement, les voitures de location ont un énorme défaut : elles sont généralement dotées d’autocollants sur le parebrise qui les font repérer assez facilement.

Tiens, je suis doté d’une forte imagination ces derniers temps même si je n’aurais jamais imaginé des pompiers italiens mettre le feu pour toucher une prime, jamais imaginé des bagagistes ouvrir des valises à l’aéroport de Rome ou des fonctionnaires badger les copains au travail alors que ces derniers sont chez eux.

Ainsi, mon imagination bat la campagne et je me dis qu’il serait facile de repérer au loin une voiture de location sur une bande vidéo puis de lui attribuer une infraction qu’elle aurait pu commettre… si elle n’avait pas tourné à droite vers la Piazza VIII Agosto.

40 euros par ci, 40 euros par là, voilà une belle idée pour se constituer une jolie cagnotte. Je devrais écrire une nouvelle.

Trois mois plus tard, le conducteur du véhicule peut ne pas se souvenir de son itinéraire et penser légitimement qu’il a commis une bévue.

Et puis, bon, ce n’est que 40 euros, hein…?!

Bien entendu, tout ceci est un pur produit de mon imagination et jamais je ne pourrais croire un traitre mot d’un tel dispositif si on me le disait.

Bref, je vais expédier un courriel à la police municipale et en français pour leur expliquer qu’il y a assurément méprise. Avec un lien vers cette chronique.

reduc-450

Oui, c’est flou cette histoire…!


  1. urbanbike | Mais où est le justificatif de l’infraction…? 

  2. Lire urbanbike | Bref passage à… | Bologne et se rendre compte que j’avais placé des cartes assez explicites de notre parcours tant pédestre que motorisé. 

  3. Residence Alle Scuole - Country HouseResidence alle Scuole, adorable et parlant un excellent français… 

le 16/08/2017 à 21:35 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |