Urbanbike

Recherche | mode avancée

MaxCurve : une version 3 orientée prise de vues

…et toujours un outil épatant de post-traitement multi-courbes

dans grospod | photographie | usages
par Jean-Christophe Courte

J’emploie MaxCurve depuis la version 1.1 sortie en janvier 20161 et, comment dire ? J’ai immédiatement apprécié la philosophie de cet outil fortement orienté post-traitement puis ai été bluffé par le paquet de mises à jour qui a suivi avec, à chaque fois, de nouvelles fonctions fort pratiques pour mon usage.

Ces derniers temps, le rythme s’est calmé — et pour cause : la préparation de cette étonnante version 3 qui renoue avec la prise de vue. Car si, côté Post-traitement, l’application décoiffe avec ses courbes, ses calques, son HDR, ce qui m’a séduit sont essentiellement les sets que l’on peut enregistrer et réexploiter à discrétion sur d’autres images…

reduc-450

Le plus : cette version 3 permet d’utiliser les sets au moment même de la prise de vue, ce qui est diabolique !

reduc-450

J’ai donc retrouvé tous mes sets, mes habitudes mais au lieu de passer d’abord par l’appareil photo ou Camera+, je peux démarrer directement avec cette app. Attention, c’était déjà possible mais pas avec cette sophistication (et, ici, le support des deux optiques du iPhone 7 plus).

Thème blanc ou thème noir (l’icône de l’app change de couleur !), MaxCurve propose deux ambiances de travail et plein de réglages pratiques allant du format aux informations de copyright.

Et puis apparitions deux petites fonctions sympathiques, l’une qui permet de forcer la luminosité de l’écran au maximum lors de la prise de vue: Et une autre qui pont de forcer l’alignement de l’image sur les structures dans le champ ! Un peu ce que propose — en gros — Adobe Lightroom lors du post-traitement, sauf que là, c’est dispo au moment de la prise de vue !

reduc-450

À l’usage, le module prise de vue s’avère très confortable même si, parfois, je ne suis pas certain que l’image ait été prise (faut sur veiller le haut de l’écran à gauche). Ne cherchez pas un mode retardateur2, vous êtes ici dans une app créative.

J’ai apprécié l’usage discret de la première icône à gauche qui me permet d’intervenir sur l’expo toute en conservant les paramètres globaux de la prise de vue.

Et le post-traitement…?

On retrouve tous nos petits…

reduc-450

Mais ce qui est intéressant c’est que l’on peut choisir de conserver l’image plein pot à l’écran…

reduc-450

Et donc retrouver nos courbes en surimpression sur l’image… Soit remonter l’onglet du bas pour visualiser (dans un thème blanc ou noir) ces dernières…

reduc-450

Et toujours les filtres, actions, désactivables si nécessaire, etc.

Pour le reste, je vous laisse découvrir les options (nombreuses), sachant que vous pouvez écrire en français aux développeurs qui, si, si, répondent !

Ravi je suis…!!


  1. lire urbanbike | MaxCurve et post-traitement dynamique de vos images sous iOS et les autres (recherchez MaxCurve dans l’outil idoine) 

  2. Qui viendra ou pas, aucune importance à mes yeux, j’emploie un bouton bluetooth qui me permet de déclencher à distance. 

le 05/07/2017 à 13:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |