Urbanbike

Recherche | mode avancée

Mise à jour, abonnement, nouvelle version ou gratification…?

Diverses manières de faire évoluer une app…

dans dans mon bocal | groummphh
par Jean-Christophe Courte

Ce qui suit est juste un bout de réflexion que je partage avec le lecteur de passage. Je sais que le développement est un art difficile qui ne nourrit pas toujours son monde. Bref, quelle stratégie adopter pour faire vivre une app sous iOS sur la durée…

En gros, en tant qu’utilisateurs, nous avons eu affaire à plusieurs cas de figure :

  • En tout premier lieu, l’habituelle mise à jour gratuite (corrections de bugs et aménagement des fonctions annoncées) comme le propose Ulysses et bien d’autres applications pour le moment…
  • Mise à jour payante (…incontestablement, le produit a énormément évolué — avec réécriture du code — si bien que l’on a affaire à un vrai nouveau produit comme iA Writer qui maintient une version classique en plus de la dernière mouture musclée réorientée MultiMarkdown et étoffée. Ou encore à Day One journal + mémoire et sa synchro propriétaire)
  • L’ajout de fonctions spécialisées payantes (…comme celles de publication sur le Web proposées par Byword qui s’ajoutent à l’app de départ). Ces options n’intéressent pas tous les utilisateurs et je trouve intéressant de les proposer en sus.
  • Gratuité + Abonnement au mois ou à l’année pour des fonctions clés (…là, c’est ce que propose Bear pour la synchronisation et l’accès à de chouettes templates avec coloration syntaxique. À voir sur la durée…)
  • Le Pseudo nouveau produit (…l’ancienne app renommée mais avec la même icône et les mêmes fonctionnalités : L’app actuelle fonctionne mais le développeur explique qu’il ne la mettra plus à jour… — la cause avancée pour se dédouaner serait un changement possible du code chez DropBox — alors qu’il corrigera la nouvelle. Résultat, la version actuelle a fini dans la seconde à la poubelle…)
  • La Gratification directe au développeur (…opération que vous pouvez réaliser à tout moment et qui n’est — semble-t-il — pas ponctionné par Apple car elle se déroule dans l’application et non via le store).

C’est mon amie Claude qui m’a incité à l’évoquer car, elle comme moi, sommes ravis au quotidien de Drafts qui en est à la version 4. Son développeur a ajouté ce Tip Jar dans les préférences et nous avons opté, sans nous concerter, pour le barème max vu que c’est nous qui choisissons le montant de la contribution.

reduc-450

En résumé, le produit évolue continuellement mais vous rappelle gentiment — et sans sangloter — que vous pouvez contribuer à son développement. Je trouve cette solution remarquable. Je n’hésiterais pas à récidiver dans quelques mois car cette application, qui ne se pousse du col, me sert tous les jours avec son versionning, synchronisation icloud, support de Markdown et de x-callback-url. Sans oublier les mises à jour régulières.

Au final, je suggère à d’autres développeurs de suivre cette solution élégante1 des Tip et/ou de proposer des add-on payants en plus des fonctions de base. Par contre, je suis très réticent aux solutions avec abonnement même si elles se discutent…


  1. Dommage pour le pseudo nouveau produit poubellisé, j’aurais volontiers souscrit sous cet angle… 

le 14/12/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |