Urbanbike

Recherche | mode avancée

MultiMarkdown, TextExpander 4 et notes de bas de page

Avec Byword sur Mac, iPhone et iPad

dans écrire | groummphh | pratique
par Jean-Christophe Courte

Se contenter d’un seul traitement de texte n’est pas toujours une bonne idée car il y a Markdown et MultiMarkdown. Or pour écrire — et visualiser — avec des notes en bas de page, il est nécessaire d’employer un traitement de texte qui le supporte. Pour le moment, Daedalus touch ne le supporte pas — même si rien ne m’empêche d’utiliser le balisage idoine et de rouvrir ensuite mon fichier dans une autre application.

Sur iPad comme sur Mac (ou iPhone), le seul qui me donne entière satisfaction sur ce plan est Byword ([1]) avec MultiMarkdown Composer ([2]).

Sur Mac, Byword + TextExpander…

Pour accélérer tout ceci sur Mac, j’emploie TextExpander. Si vous ne vous souvenez pas de la version précédente, c’est ici ([3])… Or TextExpander ([4]) a été mis à jour dernièrement et, du coup, j’ai modifié le bout d’extrait qui me sert pour rentrer automatiquement mes notes de base de page dans Byword…

Vous suivez…?! Non ?! Pas grave…

Tout d’abord, pour mon propre process, mes appels de notes sont généralement des liens secondaires vers internet. Du coup, avant d’entrer une note, je commence par rechercher le lien vers lequel je vais pointer et je copie cette URL qui se retrouve donc dans le presse papier…!!

Exemple : imaginons que je veuille faire une note en pied de page vers ce billet de référence (!!) — À quoi carburent mes écrans… — que vous n’avez certainement pas lu car vous étiez en vacances…

Je pourrais faire un lien tout bête genre : voir cette chronique sur urbanbike, etc.

Non, je veux un appel de note dans la phrase et une note en bas de mon texte finalisé. Du coup, avec la nouvelle version de TextExpander, je peux faire ceci…

@urbanbike

Avec, dans l’ordre, ces infos…

@urbanbike @urbanbike @urbanbike

L’info finale (%clipboard) placera l’URL toujours dans le presse papier, CQFD…

Bon, ça fonctionne. Oui, mais quand je n’ai pas d’URL à coller, c’est pas génial. Or en explorant cette version 4.0 de TextExpander, tiens, tiens…

@urbanbike

Bon sang, mais c’est bien sûr…

Il suffit de coller la fin de mon extrait dans une partie optionnelle

@urbanbike

Et du coup, quand je lance mon appel de note, j’ai soit ceci…!

@urbanbike

Soit cela en cochant/décochant la case à cet effet…

@urbanbike

Ce qui me permet — avec l’URL en mémoire — de l’utiliser… Ou pas.

@urbanbike

La couleur verte ou rouge est claire, non…? Bien entendu, ne pas avoir deux fois le même nom pour l’appel de note.

@urbanbike

Je peux donc avoir un appel de lien avec URL ([5]) ou sans ([6])…

C’est tout pour aujourd’hui. À suivre…


  1. En savoir plus sur… Byword via urbanbike  ↩

  2. En savoir plus sur… MultiMarkdown Composer via urbanbike  ↩

  3. TextExpander et MultiMarkdown  ↩

  4. En savoir plus sur… TextExpander…  ↩

  5. En savoir plus sur… mes outils  ↩

  6. Source urbanbike  ↩

le 06/09/2012 à 14:55 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |