Urbanbike

Recherche | mode avancée

Nebo et gestion du stockage sur le cloud

Trois options possibles mais toujours pas de mode Nuit

dans dans mon bocal | écrire | grospod | usages
par Jean-Christophe Courte

Certes, cette application pour iPad Pro est devenue incontournable pour tous ceux qui savent encore écrire à la main !

La nouveauté est le choix de sa plateforme de stockage. Mais également une option par basculer entre paragraphe, titre et sous-titre. Cette disposition n’intéressera que les utilisateurs de Word, ces informations ne sont pas traduites en Markdown lors de l’export en mode texte.

reduc-450

  • À gauche | l’accès aux clouds…
  • À droite | un appui sur le haut du bloc pour choisir son style…

Ce qui reste clé est la reconnaissance de votre écriture et sa traduction en lettres d’imprimerie. Et force est de reconnaître que cette application est renversante même quand on écrit d’une manière peu conventionnelle.

Mais l’absence d’un mode nuit reste un point amusant qui souligne le peu d’écho qu’ont les remarques des utilisateurs auprès de cet éditeur !

Pour ma part, en jouant des options d’accessibilité pour simuler un mode nuit1 inexistant, MyScript Nebo passe peu à peu devant Drafts: Quick Capture pour la notation de mes idées, pour un premier jet calligraphique…!

reduc-450

  • À gauche | Dans la ligne de reconnaissance, un appui sur un mot mal orthographié permet d’accéder à d’autres mots possibles…
  • À droite | la bascule entre titre, sous-titre et paragraphe n’a aucun intérêt pour les utilisateur du balisage Markdown (en revanche, ajouter un ou deux #est recommandé…!)

J’exporte ensuite toute note ainsi dessinée2 au format texte vers Drafts pour la réviser, lui adjoindre un minimum de balisage Markdown, des liens et/ou des notes de bas de page.

Bref, si vous disposez d’un Pencil Apple et d’un iPad supportant ce dernier, il est clair que vous vous devez d’essayer Nebo et redécouvrir le plaisir d’écrire.

La nouvelle version de Nebo permet d’exporter les diagrammes vers PowerPoint. Un peu surpris que l’on n’évoque pas Keynote. Aussi, je n’ai pas testé cette option.


  1. Bref, il se peut que dans quelques années, les développeurs finissent par entendre leurs clients et prendre en compte leurs doléances, qui sait ?! 

  2. jusqu’à preuve du contraire, écrire à la main est bien un dessin… 

le 03/04/2018 à 15:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |