Urbanbike

Recherche | mode avancée

Nebulous Notes (for DropBox)

Pour iPhone et — surtout — iPad

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | pratique
par Jean-Christophe Courte

Hier soir, c'était la grand messe du iPad 2. J'ai suivi et n'ai pas été déçu.

De très nombreux sites ont déjà fait le tour sous toutes les coutures de la nouvelle tablette (…superbe et présentée, énorme pied de nez aux rumeurs, par Steve en personne). Aussi, il est inutile d'évoquer à nouveau ce grosPod version 2 dont vous savez désormais tout (quoi que…!).

Pour ma part, je vais plutôt vous parler d'un produit à mettre dedans.

Que les choses soient claires. Je bosse sur iPad comme sur mon Mac. Ce dernier est réservé à mon activité classique de graphiste de livres avec des applications lourdes. Pour mon activité de rédacteur de billets ou d'auteur de livres, je bossais déjà sur mon iPhone en déplacement avec des applications comme Writeroom, histoire de prendre des notes que j'incorporais ensuite à d'autres fichiers.

Et puis j'ai enfin acquis un iPad qui me sert pour travailler de manière plus mobile chez moi et éviter ainsi de rester des plombes assis devant mon écran. Pour info, je conserve mon iPad de première génération. Certes, le nouveau est plus rapide, léger, fin, etc. Mais bon.

De suite, je n'ai eu de cesse de trouver un bon traitement de texte et les lecteurs d'urbanbike ont du parfois être saoulés par mes billets sur ces applications très ciblées. J'assume totalement.

J'ai donc testé pour le iPad Pages, iA-Writer, PlainText, Texastic, Gusto (relire mes chroniques sur urbanbike)… Et récemment, TextWriter. Je n'évoque pas TaskPaper, Outliners et des tas de produits pour prendre des notes.

Ces derniers temps, un peu marri du peu d'évolution de iA-Writer vis à vis de TextExpander (une application que je trouve absolument indispensable du fait du clavier de l’iPad comme du iPhone), de l'impossibilité d'envoyer simplement du texte via Mail depuis PlainText, j'ai caressé l'idée d'employer Texastic comme outil de saisie car ce dernier supporte DropBox, TextExpander. Et a, lui aussi, une barre de touches supplémentaire sur son clavier mais très orientée "codeur".

- Ah, si seulement on pouvait changer certaines des touches de cette ligne, ce serait pas mal.

Je me suis mis en tête d'écrire en ce sens au développer de Textastic. Et puis je n'ai rien fait car pris par mes histoires de ePub.

Hier, juste avant la keynote, en cherchant les nouvelles applications sur AppShopper comme tous les jours depuis des mois, je suis tombé sur la dernière version de Nebulous Notes (for DropBox) (lien iTunes). Comme l'application était gratuite (promotion pour la journée…?), je l'ai chargée pour voir car elle permet de modifier la couleur du texte comme de l'écran comme le fait depuis des lustres Writeroom.

Ma surprise est que ce produit répond très exactement à ce que j'attends d'un traitement de texte sur iPad.

Mieux encore, je l'ai customisé à la manière de iA-Writer mâtiné de Writeroom ou de PlainText. Et ce billet a été entièrement rédigé au départ sur Nebulous Notes comme deux autres textes auparavant. Dire que je ne le quitte plus depuis est vrai.

Je ne sais par quoi commencer tant ce produit est bien plus riche que sa description sur iTunes ne le montre. Alors je vais juste passer en revue ses points forts et vous expliquer pourquoi j'ai laissé tomber tous les autres produits de traitement de texte qui sont sur mon iPad.

C'est d'ailleurs de la faute de tous ses concurrents !
iA-Writer m'a séduit avec sa barre de touches supplémentaire avec des fonctions fort pratiques. Writeroom reste mon outil de saisie sur Mac et iPhone dés que j'ai besoin d'une concentration maximale. Bref, à force de les utiliser, je suis devenu exigeant !

Il se trouve qu'avec Nebulous Notes (for DropBox), j'ai pratiquement le meilleur de tous ces univers. Je m'explique.

D'abord Dropbox est intégré, service que l'on ne présente plus.
Mais ici plusieurs options qui me conviennent ont été ajoutées. Un accès DropBox nettement plus ouvert qui me permet de choisir dans quel dossier précisement j'enregistre mon fichier. C'est idiot mais c'est pas le cas des autres applications. Je peux donc changer de répertoire en fonction de ce que j'écris. Et même placer mon fichier dans un répertoire d'échange pour Dominique, Richard ou un autre.

20110302 IMG 2388 nebulous

Ensuite c'est moi qui indique à quel moment je souhaite envoyer mon fichier et non laisser cette action à une opération en tâche de fond. J'ai eu quelques mauvaises surprises même si je pense toujours que je suis à la source de ces dysfonctionnements au lieu d'incriminer les applications.

Enfin, ma connexion vers DropBox reste à ma discrétion. Cela veut dire que c'est moi qui décide quand me connecter. Dois-je pour autant m'identifier à chaque fois ? Oui, si je le souhaite mais ce programme me permet également d'enregister un PIN code de 4 chiffres qui masque ces derniers et donc ceci accélère ma connexion.

20110302 IMG 2387 nebulous

20110302 IMG 2386 nebulous

Enfin, si je ne suis pas connecté à DropBox, Nebulous Notes réalise tout seul les sauvegardes en local de manière très propre et m'indique ce qui a été ou non sauvegardé sur DropBox.

20110302 IMG 2389 nebulous

Notez que je peux également passer par cette fenêtre pour supprimer des fichiers.

Bon. Mais j'ai également souvent besoin d'expédier mon texte par Mail.

20110302 IMG 2393 nebulous

Ici pas de souci, soit il est placé dans le corps du Mail, soit en simple pièce jointe.

20110302 IMG 2394 nebulous

Mais également au format PDF…!
Dans ce contexte, l'application vous propose des options pour mouliner ce PDF, génial surtout si vous devez l'envoyer à un client. C'est propre, même le foliotage et le nombre de pages global est ajouté en bas des pages générées en PDF. Ou pas…!

20110302 IMG 2395 nebulous

Bref, le choix des sauvegardes comme des envois me convient. Il manque peut-être un accès à MobileMe ou vers un Ftp dédié mais je ne serais pas surpris que le développeur ajoute cela un de ces quatre.

Pour éviter les soucis d'encodage, je peux choisir ce dernier (Utf 8 en règle generale).

20110302 IMG 2379 nebulous

D'ailleurs si vous avez besoin de coder, cette application est aussi faite pour cela mais sans la coloration syntaxique de l'excellent Textastic. Vous pouvez même vérifier votre contenu HTML dans une fenêtre dédiée. Si vous utilisez TeX, MarkDown, cela fonctionne aussi.

Enfin, il y a un aspect qui génial, c'est cette barre de touches supplémentaires que l'on peut masquer ou faire apparaitre selon ses besoins.

- Ben, c'est une barre de fonctions comme sur Textastic ou iA-Writer allez vous ajouter.

Non, celle-ci est personnalisable !! Du coup, je me suis fabriqué un mix entre iA-Writer et TextWriter, mix de touches que je peux changer au gré de mes humeurs.

20110302 IMG 2381 nebulous

20110302 IMG 2380 nebulous

J'ai viré les macros redondantes avec mes raccourcis disponibles sous TextExpander car, notez-le, TextExpander est impeccablement supporté par Nebulous Notes.

Dans ces Macros, des options pour ajouter l'heure ou la date mais aussi des touches pour déplacer son curseur selon ses envies, certes, pas de touche intelligente à la iA-Writer qui sait ouvrir et fermer une parenthèse mais le cumul des options de Nebulous Notes à cet instant "t" me convient. Sans oublier les annulations sur cette barre de touches.

20110302 IMG 2385 nebulous

Enfin, le plus amusant reste à venir. Comme l'on peut paramétrer la couleur de la page écran, la typo, sa taille, la couleur de la typo, cela remplace à la marge Writeroom ou iA-Writer sur ce plan précis.

20110302 IMG 2383 nebulous

Je me suis préparé un fond gris avec une typo un poil plus sombre (voir les premières copies d'écran) à la manière de iA-Writer. Du coup, je peux bosser une heure d'affilée sans trop m'exploser les yeux. L'application propose d'ailleurs des sets prêts à l'emploi et permet même de commander directement la luminosité de l'écran.

20110302 IMG 2378 nebulous

Bon, j'ai omis de dire que l'on peut bosser plein écran, ce qui est encore plus confortable ou encore de préciser qu'il est facile de savoir combien de signes vous avez saisis en rédigeant, etc. Ajoutons que je n'ai pas planté en bossant.

En terminant cet article, j'ai découvert que la taille des caractères pouvait être changée juste en écartant les doigts sur l'écran !

Le seul gag est que le site web du développer reste, lui, inaccessible. Rectificatif, le site est désormais actif…!!

Bref, j'ai adopté Nebulous Notes (for DropBox)…

Manque juste MobileMe…

le 03/03/2011 à 04:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |