Urbanbike

Recherche | mode avancée

Photo : sept facettes appréciables du iPhone 7plus

…avis de simple utilisateur, CQFD

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | groummphh | photographie | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Pas mal d’experts se sont exprimés sur le iPhone et ses capacités photographiques. Je me permets d’ajouter mon avis de simple utilisateur après quelques mois d’utilisation quotidienne du iPhone 7 plus.

Sept caractéristiques (fastoche…!) me font apprécier cet écran… Au point de laisser tranquillement dans une armoire mes boitiers et optiques traditionnelles, pffffff…

  • les deux optiques (même si parfois un poil réservé sur le rendu du télé)
  • la taille de l’écran (j’apprécie sa grande taille)
  • la réactivité de l’ensemble
  • ID touch pour ne plus entrer de code
  • le format RAW des images (même si j’en reviens doucement, pratique mais je suis de plus en plus paresseux…!)
  • l’autonomie générale
  • la taille du stockage des infos, 128 Go sur le mien, ce qui me permet de ne plus me restreindre…

Sur cette dernière caractéristique, il n’y a pas que les clichés qui apprécient d’avoir de l’espace pour s’enregistrer, les applications itou. Ou les fichiers ePub à lire dans le train.

Plus besoin de ne conserver que quelques apps, on peut en embarquer autant que souhaité même si l’idée est quand même de ne conserver que l’essentiel ! Même de ranger sur une page moins accessible ces apps en réserve (avant de les poubelliser au bout de trois mois après m’être rendu compte que, ben, pas utilisées…)

Pratique des deniers mois…

Du coup, après avoir testé pas mal d’applications, je me suis retrouvé à utiliser de facto assez peu celle d’Apple – Appareil Photo – qui est pourtant remarquable, lui préférant jusqu’à présent des produits comme ProCamera, Camera+ (macro indispensable) ainsi que Provoke Camera pour tout ce qui est prise de vue.

Par le post-traitement, trois options qui vont de Snapseed à MaxCurve en passant par BLACK.

Que les choses soient claires : toutes les autres applications fonctionnent, c’est bien ma pomme qui se sent plus à l’aise avec certaines. Ça va sans dire mais c’est mieux en le disant !

Sauf que je remets tout en jeu, explications…!

Révision du Workflow…!

Ayant ramené 90% de photos directement prises en noir et blanc lors de notre dernière sortie, ma petite tribu s’en trouva fort mécontente1 et je le reconnu !

Du coup, gros bémol sur Provoke et retour à une prise de vue conventionnelle en couleurs.

Il est vrai que j’ai tendance à réaliser des images pour me faire plaisir en oubliant que les membres de ma famille aimeraient bien conserver un témoignage colorisé de nos balades.

Appareil Photo et HDR couleur

Bref, je suis reparti seul en balade autour de chez moi et ai procédé à une série de tests. Mêmes scènes photographiées avec mes apps habituelles puis Appareil Photo.

reduc-450

Déjà prendre le soin de désactiver Live. Et essayer de ne pas perdre du temps à allouer les bons réglages à chaque fois… Remarquez que je ne conserve plus le cliché source avant traitement HDR, l’âge assurément…!

Puis Noir et blanc

J’ai donc modifié mon process en prenant mes cliches en couleur (oui, vous l’aviez compris…!).

reduc-450

Puis, dans un second temps, je bascule certaines vues en noir et blanc. Mais en conservant le cliché original source. Et du coup, ce post-traitement se réalise avec BLACK - B&W Film Emulator naguère évoqué sur ce site.

Cela ne m’empêche pas d’alterner avec Provoke car j’apprécie son traitement sur l’instant. Mais en doublant les prises de vue du coup.

Et le RAW…?

Provoke ne fait pas de RAW et cela ne m’a jamais dérangé. Ensuite, si je voulais faire de beaux RAW (hihi…!), je devrais employer une app spécifique (…ce que je peux toujours envisager), voire pousser jusqu’à utiliser LightRoom

Sauf que mes clichés sont avant tout des notes photographiques et non des œuvres (…z)immortelles méritant expo(s), tirage(s) et accrochage(s).

Aussi, ne plus partir dans des process complexes2, ma vie de vieillard est déjà assez compliquée ainsi…!

Je reviendrais sur cela via un cours (prochain…!) de nazbrokology…!


  1. bref, je me suis fait charrier, quasi engueuler ! 

  2. En fait, simplifier et ne me concentrer que sur l’essentiel, la captation la plus ludique possible… 

le 27/04/2017 à 15:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |