Urbanbike

Recherche | mode avancée

Provoke à l’usage

Noir et blanc, iPhone, iOS…

dans ailleurs | dans mon bocal | photographie | potager
par Jean-Christophe Courte

Bon, j’adore Nofinder, j’apprécie MPro mais là, je me suis surpris à n’utiliser que Provoke (voir cette chronique sur urbanbike) . J’étais pourtant parti avec mon fidèle Canon EOS M dans la poche, histoire d’assurer mais je ne l’ai quasiment pas employé.

Par contre, même si j’ai testé par deux fois un rendu plus gris, j’ai gardé le doigt sur Provoke avec HPAN High Contrast.

Plus de cadrages à l’arrache comme je procède habituellement avec Nofinder : là, j’ai pris le temps le temps de cadrer.

@urbanbike

Entre onze heures et midi, le soleil fort dessinait sèchement les ombres, raison de plus pour employer ce rendu dur et visualiser le résultat probable à l’écran avant même de déclencher.

@urbanbike

@urbanbike

@urbanbike

@urbanbike

@urbanbike

@urbanbike

@urbanbike

@urbanbike

@urbanbike

@urbanbike

…dommage que le iPhone ne soit pas un véritable appareil photo…!

@urbanbike

Bref, grand moment de plaisir au Potager du Roi.

Note de fin : images brutes réduites à 450 pixels de large sans post-traitement…

Rappel agacé : contrairement à ce que d’aucuns baratinent depuis peu, le véritable potager historique dessiné par La Quintinie est bien celui du Roi à deux pas de l’Orangerie et non cet espace chétif pour touristes du côté du hameau de la Reine. Baladez-vous dans la version originale et non dans une mouture Canada Dry. Mais bon, plus c’est gros, plus ça passe, même des émissions sympas s’y laissent prendre.

le 17/05/2014 à 14:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |