Urbanbike

Recherche | mode avancée

Rhume ou piqûre(s) de moustique ?

Ventilo gagnant

dans dans mon bocal | groummphh | usages
par Jean-Christophe Courte

En cherchant hier une nouvelle fiole d’anti-moustique dans mes réserves, je me suis rendu compte que j’avais acquis une version incompatible avec mes anciens diffuseurs… Bref, j’ai bien une fiole neuve efficace contre les tigres (sic…!) mais pas adaptée à ma jolie collection de diffuseurs1 d’autres marques.

Avec ce soleil de plomb, quelques nurseries à moustiques sont également apparues dans le voisinage, du boudin gonflable pour rafraîchir les jeunes enfants à des versions de taille nettement plus respectables2, histoire de faire trois brasses3

Hormis une furieuse envie de hurler contre le marketing de Catbiiiiiip, comment survivre hier soir, après une seconde journée à 32°, au retour de ces petites bêtes à ailes qui m’aiment à la folie (…ce sont bien les seules à en vouloir à mon corps d’airain mais c’est loin d’être réciproque !).…?

Du vent !

En laissant mon ventilo au plus bas et dirigé vers nous, vers notre tête de lit, en mode oscillant.

Si cela me rafraîchit (…et me permet de rester sous ma couette, si, si…!), cela semble surtout gêner le moustique qui doit voler dans des conditions déplaisantes pour m’atteindre4

Effet kiss cool, ma propre odeur, respiration sont dispersées par ce même ventilo et donc je suis moins repérable par le stikmou.

Au matin, réveillé sans être piqué5, j’ai pu assister au-dessus de ma tête à l’échec d’une tentative d’attaque, l’oscillation du ventilo chassant le moustique dans un coin du mur.

Bref, j’ai quand même fait un saut dans une grande surface pour acquérir le diffuseur ad hoc6 mais également quelques fioles de marques concurrentes pour regarnir, si besoin, des exemplaires de ma collection de diffuseurs.

Du coup, j’envisage plus sérieusement de poser une grande moustiquaire au dessus de notre lit, ce qui nous éviterait de respirer …de la chimie.

Bon, le seul point positif quand les voisins font un barbecue7, c’est que cela gêne également les moustiques. À la réflexion, c’est quand même désagréable et on devrait pourvoir en discuter avec les aficionados de la côtelette carbonisée ! À condition qu’ils acceptent de répondre8 au téléphone.

Je galèje… Quoique…!


  1. Délirant que les fabricants de ces produits ne soient pas fichus d’unifier leurs efforts… 

  2. Qui finiront avec de l’eau croupie en septembre, faute d’entretien 

  3. Ou de gueuler, bourré, à deux heures du matin tout en ne retrouvant plus/ne cherchant pas la commande de la sono… 

  4. M’atteindre moi : il semble que je sois un mets de choix, ma compagne n’est pas visée ! 

  5. Je le suis de naissance…! 

  6. Au passage, dans la grande surface, tombé sur quelques boîtes de chez Catbiiiiiip ouvertes avec la fiole encore présente mais en l’absence du diffuseur, prouvant que ce gag de l’incompatibilité ne plait pas à tous les clients…! 

  7. Car aux beaux jours, c’est le retour de nombreuses nuisances : le bruit, la chaleur, les odeurs… Et les moustiques ! 

  8. C’est fou le nombre de sonnettes de porte ou de lignes téléphoniques qui restent muettes quand ils font la fête ! 

le 02/07/2018 à 19:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |